Accueil / actualite / L’Institut Pasteur rassure mais appelle à la vigilance
Les cas de grippe saisonnière déclarés dans la wilaya de Tébessa et transférés au CHU Ibn-Badis de Constantine n’étaient que les premiers d’une épidémie, désormais, sous contrôle.

L’Institut Pasteur rassure mais appelle à la vigilance

Les cas de grippe saisonnière déclarés dans la wilaya de Tébessa et transférés au CHU Ibn-Badis de Constantine n’étaient que les premiers d’une épidémie, désormais, sous contrôle. C’est ce qui ressort des déclarations du responsable du département de communication du CHU. “Il s’agit d’une grippe saisonnière aiguë”, nous a déclaré, hier, M. Azziz Kaâbouche.
Selon notre interlocuteur, 10 cas déclarés de grippe saisonnière ont été transférés de Tébessa vers le CHU dont 4 sont décédés. Six répondent bien au traitement prodigué — placés sous ventilation — mais restent encore sous surveillance. Par ailleurs, une cellule de suivi a été installée, il y a deux jours au niveau de l’hôpital, cette dernière est composée d’épidémiologistes, de réanimateurs, de bactériologistes, d’internistes et enfin d’urgentistes, apprend-on encore.
De son côté, le premier responsable de l’Institut Pasteur à Alger, M. Failli Drar, a affirmé que les résultats obtenus des échantillons envoyés après qu’un cinquième cas eut été enregistré à Tébessa, cette fois-ci, ont démontré qu’il s’agissait de la grippe saisonnière.
De ce fait, il dément, encore une fois, les rumeurs qui circulent depuis le début de l’épidémie, quant à la réapparition du virus H1N1, ce qu’on appelle communément la grippe aviaire. Toutefois, le directeur de l’Institut Pasteur appelle les citoyens à la vigilance et les invite à se faire vacciner, seul moyen pour contrer le virus de la grippe saisonnière, mais d’éviter aussi de négliger la gravité de cette pathologie, notamment chez les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques.

S. B./ Rachid G.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

L’Institut Pasteur rassure mais appelle à la vigilance

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0