Accueil / actualite / L’opération effective dans quelques jours
Le crédit à la consommation pourra désormais redémarrer, maintenant que sont mis à la disposition des banques les instruments juridiques et réglementaires. Le président de l’Association des banques et établissements financiers (Abef)...

L’opération effective dans quelques jours

Le crédit à la consommation pourra désormais redémarrer, maintenant que sont mis à la disposition des banques les instruments juridiques et réglementaires. Le président de l’Association des banques et établissements financiers (Abef), Boualem Djebar, qui était l’invité de la rédaction de la Chaîne III de la Radio nationale, a annoncé en effet que le crédit à la consommation est devenu effectif après que les instruments juridiques aient été mis en place, dont l’arrêté interministériel signé par les ministres du Commerce, des Finances et de l’Industrie et qui définit la liste des biens produits au crédit à la consommation et certaines conditionnalités. Par ailleurs, les banques disposent d’une centrale des risques des ménages, leur permettant de s’assurer que le prétendant au crédit dispose des revenus lui permettant de couvrir celui-ci et s’il n’a pas déjà contracté de dette auprès d’autres organismes financiers.
M. Djebar a indiqué aussi qu’il appartient à chaque banque de définir ses conditionnalités et de lancer auprès de sa clientèle les modalités d’obtention du crédit. “Tout est prêt pour que les banques commencent à lancer le crédit à la consommation”, a-t-il affirmé, en précisant que c’est une question de quelques jours.
En affirmant que le montant du crédit octroyé dépend de plusieurs paramètres, dont le revenu mensuel du client, le montant du bien à acquérir et la durée du crédit, le président de l’Abef a précisé que “tous ces éléments sont les facteurs du maximum toléré par la loi qui est de 30% du revenu mensuel du demandeur de crédit”. Son taux d’intérêt peut varier d’un produit à un autre et d’une banque à l’autre. Pour contracter un crédit, il est exigé au demandeur de fournir une facture, plus une attestation délivrée par le producteur attestant que le produit est fabriqué localement et éligible au crédit, a-t-il indiqué.
Le maximum de la durée de remboursement du crédit peut s'étaler sur cinq années, mais que le choix de fixer le délai est laissé au client, mais c’est à la banque d’apprécier cette durée en fonction de la nature du produit, mais également du revenu du client. L’entreprise sera payée tout de suite, ce qui va lui permettre l’écoulement de ses produits.

A. R.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

L’opération effective dans quelques jours

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0