Accueil / Une / Mahrez: tout feu, tout flamme

Mahrez: tout feu, tout flamme

Avec 11 buts et 7 passes décisives, Ryad Mahrez est en train de briller de tout feux dans le championnat anglais. Sa dernière prestation contre le Chelsea de José Mourinho, est venue confirmer sa forme exceptionnelle depuis le début de la saison.

Leicester City n’en finit plus d’impressionner. Et c’est face à Chelsea cette fois ci que les hommes de Claudio Ranieri se sont encore une fois surpassés en battant les londoniens sur le score de 2 but à 1 pour récupérer leur première place au classement général de la Premier League.
Méfiants, les hommes de José Mourinho ont débuté le match en restant regroupés en défense et il aura fallu un coup dé géni du Ryad Mahrez qui ne cessé de faire le Show en donnant le tournis aux joueurs de Chelsea avec des gestes de classe et des petits ponts dont Eden hazard et Ramires faisaient les frais. Le premier but arrivait à la 33e minute quand le fennec, sur une passe dont lui seul connait le secret trouva l’inévitable Jamie Vardy, une offrande que l’international Anglais n’a pas manqué de mettre au fond pour ouvrir le score. L’international algérien faisait mieux en recevant un centre dans la surface, profitant du flottement qu’il y avait dans la défense londonienne, Mahrez ridiculisait le défenseur espagnol, César Azpilicueta, avant de placer un superbe ballon enroulé dans les petits filets du gardien, Thibaut Courtois à la 48e minute.

Le but de Mahrez contre Chelsea/©D.R.

Chelsea réduisait le score à la 77e par l’intermédiaire de Loïc Rémy mais c’était insuffisant puisque les Foxes, bien regroupés en défenses ont réussis à tenir le score jusqu’au coup sifflet final. Qui l’aurait cru… Leicester City est en tête de la Premier League avec 35 points dont deux d’avance sur Arsenal (2e).

José Mourinho : « Sur le but de Mahrez, j’ai senti que mon travail a été trahi »
Le coach portugais de Chelsea s’est exprimé après la défaite de son club. « Ça a été difficile pour nous et nous avons concédé deux buts qui pour moi sont inacceptables parce que je sais que l’une de mes plus grandes qualités c’est le lire le jeu de nos adversaires pour mes joueurs.
C’est de lire l’adversaire et d’identifier chaque détail sur notre adversaire.
Ces deux buts, l’appel de Vardy entre les deux défenseurs centraux, le centre du pied gauche. Puis Mahrez dans la surface en un contre un – je voulais que Mahrez sois en situation de un contre deux joueurs parce que je voulais que mon milieu de terrain l’empêche de jouer sur son bon pied.
Les deux buts sont très difficiles à accepter. C’est une grande frustration à accepter parce que je sens que mon travail a été trahi, si c’est le bon mot. » A-t-il affirmé au micro du Skysport. L’ancien défenseur de Liverpool, Jamie Carragher, est même allé loin en le comparant à Lionel Messi ! . « Mahrez fait des choses avec son pied gauche dont seul Lionel Messi a le secret. »
Il avait été snobé par l’Olympique de Marseille
Si Ryad Mahrez attise les convoitises des plus grands clubs européens, il n’a cependant pas eu souvent la cote en France. En effet le quotidien sportif français Francefootball révèle que le fennec avait été proposé par son agent au président de Marseille, Vincent Labrune, qui lors d’un échange de mails s’était pratiquement moqué de l’offre. « Pensez-vous réellement que des joueurs de Leicester et de l’USM Alger peuvent aujourd’hui avoir leur place à l’OM dans le projet qui est le nôtre ? Bref, de façon à gagner du temps, je me permets de vous préciser que nous essayons d’être professionnels et qualitatifs en termes de recrutement et, qu’en conséquence, la probabilité que nous prenions des joueurs de cette façon est égale à zéro. J’espère que vous ne prendrez pas mal ce message, mais je ne supporte pas que l’on me prenne pour un gogo… » Aurait-t-il répondu à l’agent de Mahrez. Le président de l’OM peut s’en mordre les doigts d’avoir laissé passer la chance de signer un joueur qui vaut à présent peut être plus cher que l’ensemble de son effectif…

Et dire qu’il aurait pu jouer en Ligue 2 algérienne !
La carrière du fennec aurait pu prendre un autre tournant. En effet, en juin 2013, l’international algérien aurait été approché par le JSM Bejaia lorsqu’il évoluait au Havre (France) (voir image en dessous). L'affaire ne s’est pas conclue. A croire que le destin lui réservé beaucoup mieux.

Capture écran du site du journal sportif "Planete sport" daté du 26 juin 2013 /Liberte-algerie.com

Walid Mahizi
@walidmahizi

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Mahrez: tout feu, tout flamme

Par philhadj Temps de lecture: 3 min
0