Accueil / Une / Malek songe à partir
Le président du CR Belouizdad, Réda Malek, a indiqué hier que la situation financière de son club de Ligue 1 algérienne de football s'est compliquée davantage depuis quelque temps après le retrait de deux sponsors majeurs, n'écartant pas son départ en fin de saison. “Deux sponsors viennent de se retirer du club, rendant encore compliquée notre situation financière, au moment où nous allons aborder les préparatifs de la prochaine saison”, a déclaré Malek à l'APS. “Batimetal et l'Anep ont claqué la porte, alors que nous misions énormément sur leur apport afin d'assurer un équilibre à la trésorerie du club”, a-t-il ajouté. Cette nouvelle donne ne motive pas Malek à poursuivre sa mission à la tête de la société sportive par actions (SPA) de la formation de la capitale, après trois ans de son arrivée aux commandes. “J'ai consenti beaucoup d'efforts personnels sur le plan financier afin de faire face aux nombreux problèmes du club, mais il me sera très difficile de continuer à le faire maintenant que la situation dans ce registre devient de plus en plus délicate”, a encore dit le président belouizdadi. Pour Malek aussi, la solution réside dans “le rachat par une société étatique” des actions de la SPA CRB, comme cela a été fait avec certains clubs de la Ligue 1. “Le CRB a beaucoup donné au football algérien et mérite lui aussi plus d'égard de la part des pouvoirs publics sur lesquels on mise énormément pour nous affecter une entreprise étatique à même de prendre en charge le club, comme c'est le cas avec le MC Alger, le CS Constantine et la JS Saoura”, a insisté Malek. Revenant sur le parcours de son équipe cette saison, le premier responsable des Rouge et Blanc s'est dit “pessimiste” quant aux chances de son équipe de terminer sur le podium, tout en regrettant que les siens aient laissé passer une aubaine pour terminer le championnat “au moins à la deuxième place” après avoir perdu beaucoup de points à domicile “notamment au cours de la phase retour”. Les protégés de l'entraîneur français Alain Michel, qui restent sur un nul sur leur pelouse face à l'USM Blida (1-1), pointent à la quatrième place avec 40 points, devancés d'une seule unité par les deux co-dauphins, la JS Kabylie et la JS Saoura.

Malek songe à partir

Le président du CR Belouizdad, Réda Malek, a indiqué hier que la situation financière de son club de Ligue 1 algérienne de football s'est compliquée davantage depuis quelque temps après le retrait de deux sponsors majeurs, n'écartant pas son départ en fin de saison. “Deux sponsors viennent de se retirer du club, rendant encore compliquée notre situation financière, au moment où nous allons aborder les préparatifs de la prochaine saison”, a déclaré Malek à l'APS. “Batimetal et l'Anep ont claqué la porte, alors que nous misions énormément sur leur apport afin d'assurer un équilibre à la trésorerie du club”, a-t-il ajouté. Cette nouvelle donne ne motive pas Malek à poursuivre sa mission à la tête de la société sportive par actions (SPA) de la formation de la capitale, après trois ans de son arrivée aux commandes.
“J'ai consenti beaucoup d'efforts personnels sur le plan financier afin de faire face aux nombreux problèmes du club, mais il me sera très difficile de continuer à le faire maintenant que la situation dans ce registre devient de plus en plus délicate”, a encore dit le président belouizdadi. Pour Malek aussi, la solution réside dans “le rachat par une société étatique” des actions de la SPA CRB, comme cela a été fait avec certains clubs de la Ligue 1. “Le CRB a beaucoup donné au football algérien et mérite lui aussi plus d'égard de la part des pouvoirs publics sur lesquels on mise énormément pour nous affecter une entreprise étatique à même de prendre en charge le club, comme c'est le cas avec le MC Alger, le CS Constantine et la JS Saoura”, a insisté Malek. Revenant sur le parcours de son équipe cette saison, le premier responsable des Rouge et Blanc s'est dit “pessimiste” quant aux chances de son équipe de terminer sur le podium, tout en regrettant que les siens aient laissé passer une aubaine pour terminer le championnat “au moins à la deuxième place” après avoir perdu beaucoup de points à domicile “notamment au cours de la phase retour”.
Les protégés de l'entraîneur français Alain Michel, qui restent sur un nul sur leur pelouse face à l'USM Blida (1-1), pointent à la quatrième place avec 40 points, devancés d'une seule unité par les deux co-dauphins, la JS Kabylie et la JS Saoura.

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Malek songe à partir

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0