Accueil / actualite / Menace de grève prochainement
La Fédération nationale du secteur des travaux publics, affiliée au Syndicat national autonome des personnels de l'administration publique (Snapap), menace de recourir, prochainement, à une action de protestation. Dans un communiqué parvenu à la rédaction, cette structure informe qu’une réunion des membres du bureau exécutif s’est tenue avant-hier, afin de débattre de leur situation socioprofessionnelle, mais surtout de “la dégradation des conditions de travail”, qui sont devenues “de plus en plus précaires”. La fédération rappelle, dans ce cadre, qu’une plateforme de revendications, déposée en avril dernier au niveau de la tutelle, est restée sans réponse. Devant la chute “vertigineuse” du pouvoir d’achat des travailleurs du secteur des travaux publics, qui perçoivent des “salaires indécents” et en raison des conditions de travail “à haut risque”, à l’origine des décès de certains salariés, la fédération nationale de ce secteur renouvelle ses “revendications légitimes” qui portent sur l’augmentation du salaire des travailleurs du secteur des travaux publics - présenté comme “le salaire le plus indécent et le plus humiliant” - , la protection contre “les risques et dangers de mort” dont sont souvent victimes les salariés, la cessation des “persécutions” des délégués et syndicalistes, et le“respect de la loi 90-14 et du libre exercice du droit syndical”, la titularisation des travailleurs contractuels ayant dépassé deux ans d’exercice et le maintien de l’ancien régime des retraites et révision du régime indemnitaire et des primes inhérentes. Le communiqué du Snapap précise enfin qu’une nouvelle rencontre de concertation avec la base est prévue au courant de la deuxième semaine d’octobre 2016, pour “entrer” cette fois dans l’action de protestation proprement dite. En termes plus clairs, si la tutelle continue à “mépriser les doléances des travailleurs” et ne donne pas suite à la plateforme de revendications, le secteur des travaux publics connaîtra alors des perturbations. H. Ameyar

Menace de grève prochainement

La Fédération nationale du secteur des travaux publics, affiliée au Syndicat national autonome des personnels de l'administration publique (Snapap), menace de recourir, prochainement, à une action de protestation. Dans un communiqué parvenu à la rédaction, cette structure informe qu’une réunion des membres du bureau exécutif s’est tenue avant-hier, afin de débattre de leur situation socioprofessionnelle, mais surtout de “la dégradation des conditions de travail”, qui sont devenues “de plus en plus précaires”. La fédération rappelle, dans ce cadre, qu’une plateforme de revendications, déposée en avril dernier au niveau de la tutelle, est restée sans réponse. Devant la chute “vertigineuse” du pouvoir d’achat des travailleurs du secteur des travaux publics, qui perçoivent des “salaires indécents” et en raison des conditions de travail “à haut risque”, à l’origine des décès de certains salariés, la fédération nationale de ce secteur renouvelle ses “revendications légitimes” qui portent sur l’augmentation du salaire des travailleurs du secteur des travaux publics – présenté comme “le salaire le plus indécent et le plus humiliant” – , la protection contre “les risques et dangers de mort” dont sont souvent victimes les salariés, la cessation des “persécutions” des délégués et syndicalistes, et le“respect de la loi 90-14 et du libre exercice du droit syndical”, la titularisation des travailleurs contractuels ayant dépassé deux ans d’exercice et le maintien de l’ancien régime des retraites et révision du régime indemnitaire et des primes inhérentes. Le communiqué du Snapap précise enfin qu’une nouvelle rencontre de concertation avec la base est prévue au courant de la deuxième semaine d’octobre 2016, pour “entrer” cette fois dans l’action de protestation proprement dite. En termes plus clairs, si la tutelle continue à “mépriser les doléances des travailleurs” et ne donne pas suite à la plateforme de revendications, le secteur des travaux publics connaîtra alors des perturbations.

H. Ameyar

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Menace de grève prochainement

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0