Accueil / actualite / MFG vise une production de 1 400 tonnes/jour

MFG vise une production de 1 400 tonnes/jour

La société, qui exportait auparavant jusqu’à 70% de sa production à destination du continent européen, a, ces dernières années, été contrainte de diminuer les quantités exportées de 50% pour faire face à la hausse de la demande locale.

La Mediterranean Float Glass (MFG), la filiale du groupe Cevital spécialisée dans la production et la transformation du verre plat, va bientôt plus que doubler sa production qui passera de 600 tonnes/jour à 1 400 tonnes/jour, avec l’entrée en activité d’un deuxième four, déjà installé. L’annonce en a été faite hier par le chef de département marketing et communication de la société, Louiza Amrioui, qui a animé un point de presse au stand de la filiale au salon du bâtiment, Batimatec, qui se tient actuellement à la Safex.
La société, qui exportait auparavant jusqu’à 70% de sa production à destination du continent européen, a, ces dernières années, été contrainte de diminuer les quantités exportées de 50% pour faire face à la hausse de la demande locale. Le marché semble donc offrir de bonnes perspectives d’où l’investissement réalisé avec l’installation d’une deuxième ligne de production d’une capacité de 800 tonnes/jour. “Le four a été allumé, il y a une semaine, et nous sommes au stade des essais. L’inauguration devrait avoir lieu durant le second semestre de l’année en cours, probablement en septembre”, nous confie, à ce propos, Mlle Amrioui. Ainsi, avec l’entrée en production de cette nouvelle ligne, les exportations, qui se faisaient principalement à destination de l’Europe du Sud (France, Espagne, Italie, Portugal), devront toucher d’autres marchés, notamment ceux du Grand Maghreb et de la Turquie. “Ces marchés expriment une forte demande. Nos investissements vont donc nous permettre de brasser large et d’alimenter d’autres marchés, tout en accordant la priorité au marché local”, indique Mlle Amrioui, qui annonce que l’entrée en activité de cette nouvelle ligne va permettre à l’usine de diversifier ses produits en mettant sur le marché le verre pyrolytique, le verre coloré dans la masse et celui destiné à l’industrie de l’électroménager, notamment. Selon les prévisions de la filiale, l’apport de l’usine va permettre d’arrêter complètement l’importation de ces produits en 2017.
Interrogée sur l’apport de l’usine au développement de l’industrie automobile, notre interlocutrice souligne que les études réalisées jusqu’ici ne permettent pas d’envisager la production du vitrage automobile, du fait que le secteur n’est qu’à ses balbutiements. “Nous restons tout de même à l’écoute du marché”, précise-t-elle. Cela dit, affirme-t-elle, MFG s’inscrit entièrement dans la politique de l’État visant à encourager la production locale et réduire les importations, avec, en sus, un produit qui respecte les normes de qualité, à un prix concurrentiel. “Un effort énorme a été fait pour arriver à une qualité de produit qui dépasse même les normes européennes pour un prix moindre que celui à l’importation. Nous avons mis la barre très haut. Aujourd’hui, notre produit est Algérien”, soutient-elle.
La filiale, qui importait au démarrage de l’usine la totalité de la matière première utilisée pour la production, est arrivée aujourd’hui à s’approvisionner entièrement sur le marché local. Comme il n’existe pas de fournisseurs locaux en sable à forte teneur en silice, la société a été contrainte de s’approvisionner auprès de certaines carrières et de mettre en place les conditions pour le traitement du produit au niveau de l’usine.
En dehors de quelques composants qui sont ajoutés, le verre produit par MFG est donc à 100% algérien, insiste-t-elle, ajoutant que le site est géré à 100% par des Algériens. “Nos ingénieurs ont été envoyés en Chine pour affuter leur formation et des experts chinois se sont déplacés pour assurer le suivi au début de la production. Le partenariat avec les Chinois a permis un transfert de la technologie. Aujourd’hui, sur nos sites, il n’y a que des Algériens”, indique-t-elle. L’effectif de la filiale a atteint actuellement les 1 000 employés.

Hamid Saidani

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

MFG vise une production de 1 400 tonnes/jour

Par philhadj Temps de lecture: 3 min
0