Accueil / actualite / Mihoubi appelle à la sauvegarde des monuments culturels
Le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi a poursuivi, hier, sa visite pour la deuxième journée consécutive à Béjaïa en inspectant des sites historiques et en inaugurant des espaces culturels. Première halte de la journée : le chantier d’aménagement et de restauration de l’ancien tribunal affecté au secteur de la culture en vue de le transformer en annexe de l'École nationale des beaux-arts. D’une enveloppe de plus de 6 milliards de centimes, le projet a été initié, pour rappel, en 2014 suite à l’effondrement d’une façade de l’édifice au cours de l’année 2011. À la “Casbah” de Béjaïa où il s’est rendu par la suite, M. Mihoubi s’est enquis de l’état d’avancement des travaux de rénovation de la citadelle historique. Des représentants de la population, dont des élus, ont saisi l’occasion pour réclamer l’organisation d’une “année du savoir et du dialogue des civilisations” à Béjaïa. Une demande à laquelle le ministre a donné son accord de principe, selon le sénateur Mohamed Bettache. De leur côté, des responsables locaux ont saisi l’occasion de la visite du ministre à la cinémathèque pour soulever le problème des infiltrations d’eau dont fait l’objet l’édifice qui nécessite des travaux d’étanchéité. Poursuivant sa visite, l’hôte de Béjaïa s’est rendu à Ighil-Ali où il a visité la maison de Taos et Jean Amrouche. Sur les lieux, le ministre a insisté sur “la nécessité de la sauvegarde des monuments culturels et appelé à ce que les études et les expertises des sites historiques et archéologiques répondent aux normes en vigueur”. À noter que lors de la première journée de sa visite à Béjaïa, le ministre de la Culture s’est rendu à Kherrata où il a inspecté le chantier de rénovation de la salle de cinéma El-Khalifa avant de prendre part à la clôture du 1er Colloque international sur la confection d’un dictionnaire monolingue en tamazight organisé par le HCA. H. Kabir

Mihoubi appelle à la sauvegarde des monuments culturels

Le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi a poursuivi, hier, sa visite pour la deuxième journée consécutive à Béjaïa en inspectant des sites historiques et en inaugurant des espaces culturels. Première halte de la journée : le chantier d’aménagement et de restauration de l’ancien tribunal affecté au secteur de la culture en vue de le transformer en annexe de l'École nationale des beaux-arts. D’une enveloppe de plus de 6 milliards de centimes, le projet a été initié, pour rappel, en 2014 suite à l’effondrement d’une façade de l’édifice au cours de l’année 2011. À la “Casbah” de Béjaïa où il s’est rendu par la suite, M. Mihoubi s’est enquis de l’état d’avancement des travaux de rénovation de la citadelle historique. Des représentants de la population, dont des élus, ont saisi l’occasion pour réclamer l’organisation d’une “année du savoir et du dialogue des civilisations” à Béjaïa. Une demande à laquelle le ministre a donné son accord de principe, selon le sénateur Mohamed Bettache.
De leur côté, des responsables locaux ont saisi l’occasion de la visite du ministre à la cinémathèque pour soulever le problème des infiltrations d’eau dont fait l’objet l’édifice qui nécessite des travaux d’étanchéité. Poursuivant sa visite, l’hôte de Béjaïa s’est rendu à Ighil-Ali où il a visité la maison de Taos et Jean Amrouche. Sur les lieux, le ministre a insisté sur “la nécessité de la sauvegarde des monuments culturels et appelé à ce que les études et les expertises des sites historiques et archéologiques répondent aux normes en vigueur”.
À noter que lors de la première journée de sa visite à Béjaïa, le ministre de la Culture s’est rendu à Kherrata où il a inspecté le chantier de rénovation de la salle de cinéma El-Khalifa avant de prendre part à la clôture du 1er Colloque international sur la confection d’un dictionnaire monolingue en tamazight organisé par le HCA.

H. Kabir

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Mihoubi appelle à la sauvegarde des monuments culturels

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0