Accueil / Une / Mode d’emploi
Abdelmoumen Djabou et Akram Djahnit sont qualifiés officiellement avec l’ESS pour jouer le championnat de Ligue 1 professionnel et la Ligue des champions africaine.

Mode d’emploi

Abdelmoumen Djabou et Akram Djahnit sont qualifiés officiellement avec l’ESS pour jouer le championnat de Ligue 1 professionnel et la Ligue des champions africaine. Les deux certificats internationaux de transfert (CIT) sont arrivés par TMS vendredi à la direction de l’ESS aux environs de 20h30. Le SG, Rachid Djerroudi, a ensuite entamé une véritable course contre la montre pour enregistrer les deux jours au niveau de la LFP avant l’expiration du délai du mercato fixé le même jour à minuit ainsi que la fermeture du TMS qui ne s’ouvrira que le 1er juin prochain.

La LFP a donc pris le numéro de série et a enregistré les deux joueurs qui sont donc de facto qualifiés et peuvent être alignés dès la prochaine journé. Parallèlement à cette démarche, la FAF, a, de son côté saisi la CAF pour enregistrer les deux joueurs qui ont eu l’aval de l’instance africaine comme nous le confirme le patron de l’ESS. “Je vous ai dit que la qualification de Djabou est une question d’heures, j’étais très sûr de ma démarche, je ne suis pas quelqu’un qui ment ou qui avance sur un terrain miné, aujourd’hui, je suis fier d’avoir concrétisé cette opération, je tiens à rendre hommage à la LFP et la FAF qui n’ont ménagé aucun effort pour nous aider à accélérer la procédure de qualification de nos deux joueurs, quoique nous étions dans nos droits, mais il faut dire qu’ils ont fourni beaucoup d’efforts pour débloquer la situation. Djabou et Djahnit sont donc qualifiés officiellment avec nous tant pour la LDC que pour le championnat, c’est une grande victoire pour nous dans la mesure où des personnes ont tout fait pour faire capoter notre démarche, j’estime avoir réalisé le meilleur mercato de la saison en récupérant les deux joueurs cités auxquels s’ajoute Amokrane, je suis heureux pour mon club qui entame cette phase retour avec une belle victoire face au MCO par 2 à 1, cela nous donnera plus de motivation et de détermination pour notre prochaine sortie face à l’USMA” nous a expliqué hier Hacen Hamar très enthousiasmé par le dénouement heureux de cette affaire Djabou.
Il faut savoir que l’Entente de Sétif s’est appuyée sur le règlement de la FIFA dans le chapitre “Règlement du statut du joueur et des transferts” notamment à l’article 8.2 relatif à la “Création d’un CIT pour un joueur professionnel” où il est stipulé dans l’alinéa 1 que “toutes les informations permettant à la nouvelle association de demander un CIT doivent être saisies par TMS et vérifiées par le club, qui doit également faire en sorte qu’elles correspondent, pendant une des période d’enregistrement déterminées par ladite association (cf. art. 4, al. 4 de la présente annexe). Lorsqu’il saisira les données requises en fonction du type d’instruction concerné, le nouveau club fournira via TMS au moins les documents suivants : copie du contrat signé entre le nouveau club et le joueur professionnel, copie du contrat de transfert signé entre le nouveau club et l’ancien club, preuve de la date de fin du dernier contrat du joueur”. L’ESS a respecté ledit article en transmettant via la FAF et la FTF tous les documents inhérents.
Pourquoi l’ESS a eu gain de cause vis-à-vis du Club Africain sur le cas Djabou, l’alinéa 3, l’explique clairement. “Dès réception de la demande de CIT, l’ancienne association doit demander à l’ancien club et au joueur professionnel de préciser si le contrat a expiré, s’il a été résilié prématurément d’un commun accord ou si les deux parties sont opposées par un litige contractuel”, Là aussi, Hamar a fait valoir la résiliation du contrat à l’amiable signé entre Djabou et le président Slim Riahi, qui lui donne le droit d’obtenir le CIT sans difficulté, car la FIFA s’appuie sur ce document pour libérer le TMS, faute de quoi, le Club Africain risque de lourdes sanctions financières comme stipulé dans le chapitre 9 relatif aux sanctions dans l’article 2 : “Des sanctions peuvent également être prononcées à l’encontre de toute association ou tout club qui s’avère avoir saisi des données inexactes ou erronées dans le système ou avoir utilisé TMS à des fins illégitimes”, c’est qui explique la promptitude avec laquelle a agi Slim Riahi qui a transmis à la FTF une copie de la résiliation du contrat avec Djabbou. La suite est connue.

RACHID ABBAD

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Mode d’emploi

Par philhadj Temps de lecture: 3 min
0