Accueil / Une / Mouassa : “La priorité, c’est de battre le MCA”
Alors qu’il était attendu mardi soir afin de remplacer l’entraîneur français Dominique Bijotat démissionnaire, Kamel Mouassa est arrivé à Tizi Ouzou hier matin où il a aussitôt rallié le stade du 1er-Novembre pour diriger aussitôt son premier entraînement sous les couleurs de la JSK. Dès son arrivée, le nouvel entraîneur de la JSK, qui revient pour la 4e fois à la barre technique du club kabyle, a longuement parlé à ses joueurs dans les vestiaires où, aux dernières nouvelles, il a tenu à leur faire part d’un langage franc pour exiger de la discipline et du travail sérieux pour sauver le club kabyle. “Vous portez le maillot du club le plus titré d’Algérie et il vous appartient de l’honorer tel qu’il se doit”, aurait déclaré d’emblée Kamel Mouassa à ses joueurs tout en exigeant de tout le monde de “se mobiliser au maximum non seulement pour sauver la JSK, mais pour prétendre à un classement honorable en fin de saison”. Mouassa a tenu aussi à motiver ses joueurs en leur rappelant que “c’est en enchaînant les bons résultats que l’on peut retrouver la confiance” et ce, avant de diriger sa première séance d’entraînement en présence du président Hannachi et de quelques dirigeants de la JSK. Si Ferrahi était le seul joueur absent, hier, à l’entraînement pour blessure à la cuisse qui risque de le priver certainement du match-choc de ce samedi face au MC Alger, Mouassa n’a pas hésité à faire suer, comme d’habitude, les camarades d’Ali Rial visiblement heureux de travailler sous la houlette de leur nouvel entraîneur déjà bien connu pour sa rigueur en matière de discipline et surtout pour son tempérament de gagneur. À la fin de l’entraînement, Mouassa n’a pas hésité à s’adresser aimablement à la presse pour rappeler que l’objectif principal est de sauver le club kabyle. “La JSK, c’est chez moi et je ne pouvais pas tourner le dos à mon club de toujours”, dira Mouassa qui précisera à l’occasion que “peu importe la fonction que j’occuperai à la JSK, mais dites-vous bien que l’on trouvera une solution pour gérer le banc de touche, l’essentiel étant de préparer tel qu’il se doit ce match important face au MCA qu’il va falloir gagner coûte que coûte pour tirer le club vers le haut du classement et redresser progressivement cette situation peu reluisante”. Enfin, Mouassa estime que “la grosse préoccupation de la JSK réside au niveau de la défense qui prend l’eau de partout depuis quelques semaines, mais l’on ne tardera pas à trouver des solutions de rechange pour renforcer le compartiment défensif surtout qu’il y a de bons joueurs à remettre avant tout en confiance, l’essentiel étant de travailler d’arrache-pied et de faire surtout preuve d’une grande discipline, un principe sacré sur lequel je ne ferai aucune concession”, conclut Mouassa qui a programmé une autre séance d’entraînement pour hier en fin de journée. Mohamed HAOUCHINE

Mouassa : “La priorité, c’est de battre le MCA”

Alors qu’il était attendu mardi soir afin de remplacer l’entraîneur français Dominique Bijotat démissionnaire, Kamel Mouassa est arrivé à Tizi Ouzou hier matin où il a aussitôt rallié le stade du 1er-Novembre pour diriger aussitôt son premier entraînement sous les couleurs de la JSK.
Dès son arrivée, le nouvel entraîneur de la JSK, qui revient pour la 4e fois à la barre technique du club kabyle, a longuement parlé à ses joueurs dans les vestiaires où, aux dernières nouvelles, il a tenu à leur faire part d’un langage franc pour exiger de la discipline et du travail sérieux pour sauver le club kabyle. “Vous portez le maillot du club le plus titré d’Algérie et il vous appartient de l’honorer tel qu’il se doit”, aurait déclaré d’emblée Kamel Mouassa à ses joueurs tout en exigeant de tout le monde de “se mobiliser au maximum non seulement pour sauver la JSK, mais pour prétendre à un classement honorable en fin de saison”. Mouassa a tenu aussi à motiver ses joueurs en leur rappelant que “c’est en enchaînant les bons résultats que l’on peut retrouver la confiance” et ce, avant de diriger sa première séance d’entraînement en présence du président Hannachi et de quelques dirigeants de la JSK. Si Ferrahi était le seul joueur absent, hier, à l’entraînement pour blessure à la cuisse qui risque de le priver certainement du match-choc de ce samedi face au MC Alger, Mouassa n’a pas hésité à faire suer, comme d’habitude, les camarades d’Ali Rial visiblement heureux de travailler sous la houlette de leur nouvel entraîneur déjà bien connu pour sa rigueur en matière de discipline et surtout pour son tempérament de gagneur. À la fin de l’entraînement, Mouassa n’a pas hésité à s’adresser aimablement à la presse pour rappeler que l’objectif principal est de sauver le club kabyle. “La JSK, c’est chez moi et je ne pouvais pas tourner le dos à mon club de toujours”, dira Mouassa qui précisera à l’occasion que “peu importe la fonction que j’occuperai à la JSK, mais dites-vous bien que l’on trouvera une solution pour gérer le banc de touche, l’essentiel étant de préparer tel qu’il se doit ce match important face au MCA qu’il va falloir gagner coûte que coûte pour tirer le club vers le haut du classement et redresser progressivement cette situation peu reluisante”. Enfin, Mouassa estime que “la grosse préoccupation de la JSK réside au niveau de la défense qui prend l’eau de partout depuis quelques semaines, mais l’on ne tardera pas à trouver des solutions de rechange pour renforcer le compartiment défensif surtout qu’il y a de bons joueurs à remettre avant tout en confiance, l’essentiel étant de travailler d’arrache-pied et de faire surtout preuve d’une grande discipline, un principe sacré sur lequel je ne ferai aucune concession”, conclut Mouassa qui a programmé une autre séance d’entraînement pour hier en fin de journée.

Mohamed HAOUCHINE

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Mouassa : “La priorité, c’est de battre le MCA”

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0