Accueil / Une / “Notre chemin vers le savoir” marque une halte à Médéa
Les bibliobus de la caravane de la lecture venus dimanche d’Alger ont été accueillis à leur arrivée à la maison de la culture par une ribambelle d’enfants qui étaient impatients de prendre possession de leurs livres préférés.

“Notre chemin vers le savoir” marque une halte à Médéa

Les bibliobus de la caravane de la lecture venus dimanche d’Alger ont été accueillis à leur arrivée à la maison de la culture par une ribambelle d’enfants qui étaient impatients de prendre possession de leurs livres préférés. C’est en fin de matinée que les mastodontes ont ouvert leurs portes, laissant aux gamins et à leurs parents le loisir de découvrir les trésors qu’ils recèlent dans leur ventre, permettant aux visiteurs d’un moment d’étancher leur soif de savoir et d’évasion. Partis de la capitale d’où ils ont pris le départ pour un long trajet qui doit les conduire jusqu’aux confins de l’Algérie, les bibliobus ont offert aux scolaires et aux jeunes férus de lecture, la possibilité de disposer des titres de leur choix dans les nombreux domaines de la connaissance et du savoir. Véritables bibliothèques ambulantes, les bibliobus, chargés de pas moins de
8 000 exemplaires d’ouvrages traitant de la littérature enfantine, de l’histoire, des sciences, de l’art…, n’ont pas manqué de susciter la joie des bambins qui les attendaient de pied ferme devant la maison de la culture Hassan-El-Hassani de Médéa. La caravane, qui a été lancée par le ministère de la Culture sous le thème “Notre chemin vers le savoir”, devra traverser plusieurs wilayas avant de rallier le sud et la ville de Tamanrasset, dans le seul but d’encourager la lecture, en mettant à profit la période des vacances d’hiver. Outre la volonté des pouvoirs publics de promouvoir la lecture publique, le ministère de tutelle, qui compte pas moins de 6 000 titres édités et afin qu’ils ne restent pas “emprisonnés” dans des bibliothèques et non consultés, a choisi d’aller vers les lecteurs. Ciblant en particulier les enfants et les catégories scolaires, la caravane est, selon les déclarations du chef de mission, un moyen de faire aimer la lecture aux enfants qui seront les citoyens de demain et dont l’avenir du pays dépendra puisqu’ils seront ses futurs bâtisseurs. Pour arriver à en faire des citoyens instruits et cultivés, maîtrisant le savoir et la science et donc le pouvoir, il ne peut y avoir de meilleures voies pour l’acquisition des connaissances que celles offertes par la lecture et par le livre.

M. E.

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

“Notre chemin vers le savoir” marque une halte à Médéa

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0