Accueil / actualite / “Notre commune offrira à Aït Ahmed de grandes funérailles”
Le petit hameau enfoui dans les méandres de la commune d’Aït-Yahia, connu surtout pour la notoriété du grand “Cheikh Mohand Oulhocine”

“Notre commune offrira à Aït Ahmed de grandes funérailles”

Le petit hameau enfoui dans les méandres de la commune d’Aït-Yahia, connu surtout pour la notoriété du grand “Cheikh Mohand Oulhocine”, le village natal de Si L’Hocine est sous les feux de la rampe, depuis que son “zaïm” a tiré sa révérence.
Tous les villageois, proches, parents ou simples voisins du regretté Aït Ahmed s’efforcent de rappeler sa simplicité, son humilité, sa sagesse et sa modestie légendaires, qu’il tient, probablement, de son oncle maternel, le vénéré Cheikh Mohand.
À proximité du mausolée de Cheikh Mohand, Si Boussad et Si L’Khider Aït Ahmed, les deux proches cousins de Si L’Hocine, qui ont choisi de vivre au douar, accueillent les visiteurs les bras ouverts et le sourire aux lèvres, malgré la tristesse et la douleur qui se lisent sur leur visage. Avec beaucoup de dignité et de fierté, ils donnent l’accolade à tout ce “peuple” qui défile déjà chez les “Ath-Ahmed” pour rendre un hommage au chef historique.
Et au milieu d’un immense chantier où les jeunes du village, les ouvriers de l’APC d’Aït-Yahia et des APC environnantes d’Akbil, Mekla et Aïn El-Hammam, les travailleurs de la DTP et les cantonniers de Tizi Ouzou s’affairent à faire la grande toilette du village. Depuis quelques jours déjà, le téléphone n’arrête pas de sonner chez le P/APC d’Aït-Yahia, Djillali Benouamer, qui fait preuve de lucidité et de disponibilité. “C’est vrai que notre commune s’apprête à faire face à un grand événement, mais dites-vous bien que notre plus grand souhait aurait été de vivre un tout autre événement mais avec la présence de notre cher Si L’Hocine. Mais que voulez-vous, Dieu a décidé de rappeler Si L’Hocine. Il est de notre devoir de lui rendre un dernier hommage pour tous les sacrifices consentis pour son pays et lui offrir des obsèques nationales à la hauteur de sa grandeur et de sa notoriété qui a même dépassé nos frontières”, nous dira Si Djillali.
En fait, c’est là où sera inhumé, vendredi, Hocine Aït Ahmed qui, de son vivant, a émis le vœu pieux d’être enterré à côté de sa regrettée mère, “Na Nyassa”, décédée au village en 1983 alors que Si L’Hocine était, malheureusement, en exil. “Ce ne sera certainement pas facile d’accueillir, ce week-end, des centaines de milliers de visiteurs qui viendront rendre un ultime hommage au grand moudjahid, au chef historique de la Révolution algérienne et au guide suprême du FFS, mais nous nous attelons à préparer, jour et nuit, des funérailles qui s’annoncent grandioses avec la précieuse collaboration de la société civile, des comités de villages de la région, mais aussi les APC et les daïras environnantes sans oublier la wilaya qui a déployé des moyens pour nous assister dans cet immense chantier auquel nous ne sommes pas habitués”, conclut le P/APC d’Aït-Yahia.

M.H.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

“Notre commune offrira à Aït Ahmed de grandes funérailles”

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0