Accueil / actualite / Nous adhérons à la constitution d’un conseil législatif issu du peuple
Dans un meeting animé devant ses militants et sympathisants à la maison de la culture Hassan-El-Hassani, hier, le secrétaire général du parti de la Jeunesse, le Dr Hamana Boucherma, a réitéré sa proposition d'un conseil législatif issu de la volonté populaire. La rencontre avec la base, dira-t-il, est une nécessité en vue des prochaines échéances électorales même si rien n'incite à l'activité politique. Pour l'orateur, les dispositions contenues dans le nouveau code électoral est une régression parce que limitant encore plus les libertés politiques et les acquis du peuple algérien en matière de démocratisation de la vie politique, souhaitant que le chef de l'État désigne des personnalités intègres pour siéger dans les instances publiques. Car, de la sorte, il sera fait barrage aux détenteurs d'argent d'occuper les postes-clés au détriment des gens honnêtes et compétents. Le leader du parti de la Jeunesse traitera dans le sillage de son discours les dernières fuites de l'Union européenne qui sont considérées comme une immixtion dans nos affaires intérieures tout en se montrant inquiet à l'égard de l'annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy à la présidentielle française de 2017. Les mauvais résultats aux jeux Olympiques de Rio sont une autre preuve de l'incompétence des responsables du secteur pour que la sonnette d'alarme soit tirée. M. EL BEY

Nous adhérons à la constitution d’un conseil législatif issu du peuple

Dans un meeting animé devant ses militants et sympathisants à la maison de la culture Hassan-El-Hassani, hier, le secrétaire général du parti de la Jeunesse, le Dr Hamana Boucherma, a réitéré sa proposition d'un conseil législatif issu de la volonté populaire. La rencontre avec la base, dira-t-il, est une nécessité en vue des prochaines échéances électorales même si rien n'incite à l'activité politique. Pour l'orateur, les dispositions contenues dans le nouveau code électoral est une régression parce que limitant encore plus les libertés politiques et les acquis du peuple algérien en matière de démocratisation de la vie politique, souhaitant que le chef de l'État désigne des personnalités intègres pour siéger dans les instances publiques. Car, de la sorte, il sera fait barrage aux détenteurs d'argent d'occuper les postes-clés au détriment des gens honnêtes et compétents. Le leader du parti de la Jeunesse traitera dans le sillage de son discours les dernières fuites de l'Union européenne qui sont considérées comme une immixtion dans nos affaires intérieures tout en se montrant inquiet à l'égard de l'annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy à la présidentielle française de 2017. Les mauvais résultats aux jeux Olympiques de Rio sont une autre preuve de l'incompétence des responsables du secteur pour que la sonnette d'alarme soit tirée.

M. EL BEY

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Nous adhérons à la constitution d’un conseil législatif issu du peuple

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0