Accueil / actualite / “Nous devons être vigilants”
L’ambassadeur de France en Algérie, Bernard Émié, a indiqué, lundi dernier, dans un discours prononcé devant la communauté française en Algérie(...)

“Nous devons être vigilants”

L’ambassadeur de France en Algérie, Bernard Émié, a indiqué, lundi dernier, dans un discours prononcé devant la communauté française en Algérie, avoir saisi les autorités algériennes pour renforcer la sécurité de ses compatriotes et des sites français. “J’ai demandé aux autorités algériennes de renforcer, partout en Algérie, la sécurité de nos entreprises, ce qui a été mis en place immédiatement et je les en remercie vivement”, a affirmé M. Émié.
Appelant les expatriés français à respecter les directives de sa chancellerie, M. Émié enchaîne : “Ici, en Algérie, nous devons être vigilants, mais sans rien céder à la peur ou à la panique, ce qui ferait le jeu des terroristes. Je vous demande à tous d’observer rigoureusement les recommandations de sécurité et de rester en état d’alerte et de grande vigilance.” Réaffirmant que la France continuera de porter son idéal de paix et de justice partout dans le monde, M. Émié a déclaré que son pays “restera fidèle à son message. Nous ne laisserons pas ces terroristes nous terroriser. Nous ne laisserons pas ces barbares modifier notre mode de vie, nos valeurs et nos croyances”.
À ses yeux, “pour mener ce combat contre le terrorisme, nous aurons donc besoin de l’aide de nos alliés et de nos amis (…). Je veux exprimer ici ma reconnaissance aux autorités algériennes et saluer en particulier les mots si justes et si forts du président Abdelaziz Bouteflika (…). Nous devons, dans notre réponse nationale et collective, nous inspirer de ce message de sagesse. Oui, nous n’oublions pas combien nos amis algériens ont souffert eux-mêmes dans leur chair du terrorisme et les terribles images de ce Paris meurtri du 13 novembre leur ont rappelé tant de moments de souffrances, de douleurs, de massacres, de barbarie et d’horreurs qu’ils ont vécus pendant la décennie noire. Oui, nous n’oublions pas non plus le très lourd tribut qu’ont payé aussi nos collègues de l’ambassade au cours de cette décennie noire, tribut dont cette stèle rappelle le sacrifice. Oui, ensemble, l’Algérie et la France avec d’autres doivent être côte à côte pour lutter de toutes leurs forces contre le terrorisme avec une détermination sans faille, mais aussi en étant vigilants pour éviter toute forme d’amalgame ou de tentation de verser dans le rejet de l’autre, dans l’islamophobie”.

F. B.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

“Nous devons être vigilants”

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0