Accueil / actualite / “Nous sommes fiers d’accueillir notre héros national”
Si le tout petit village d’Ath-Ahmed ainsi que la commune d’Aït Yahia et toute la région d’Aïn El-Hammam

“Nous sommes fiers d’accueillir notre héros national”

Si le tout petit village d’Ath-Ahmed ainsi que la commune d’Aït Yahia et toute la région d’Aïn El-Hammam s’apprêtent à vivre un jour exceptionnel, ce vendredi, à l’occasion des grandes funérailles du regretté Hocine Aït Ahmed, chef historique de la Révolution algérienne et leader bien connu du FFS, les préparatifs vont bon train à l’approche du grand cérémonial de ce week-end. Au fur et à mesure que le grand jour approche, ils sont des centaines de travailleurs et d’agents relevant de plusieurs APC et d’entreprises de toute la wilaya, qu’elles soient publiques ou privées, à faire quotidiennement la course contre la montre pour relever un gros défi.
Sur le terrain où les engins des travaux publics continuent de terrasser et de niveler la grande place de Tissirt N’Chikh où sera exposée, dès les premières heures de la matinée, la dépouille du regretté Si L’Hocine, une véritable ruche bourdonne tout autour du mausolée de Cheikh Mohand Oulhocine, là où sera enterré Hocine Aït Ahmed.
Quand bien même la fièvre monte de jour en jour à Ath-Ahmed, la mobilisation est toujours de mise et tout se conjugue dans la bonne humeur.
Tout autour de la vieille demeure des Aït Ahmed, les proches parents de Si L’Hocine qui ont choisi, depuis longtemps, de vivre au village de leurs ancêtres, accueillent les nombreux visiteurs en véritables “gardiens du temple”. Dans un air teinté de tristesse et de fierté, ils accueillent les nombreux visiteurs avec amabilité et dignité. “Si L’Hocine était un grand homme qui n’appartenait pas seulement à notre village, il se réclamait de tous les villages. C’était un homme populaire qui a sillonné toutes les régions d’Algérie, depuis son jeune âge où il était scout jusqu’au jour où il s’est totalement impliqué dans la politique et le mouvement nationaliste de la première heure qui a enfanté la génération de Novembre 54”, nous dira son cousin Boussad Aït Ahmed, très sollicité ces derniers jours par les journalistes accourus en grand nombre dans le paisible village d’Ath-Ahmed. “Il faut rappeler que la Révolution algérienne a démarré bien avant le 1er Novembre 54 et Si L’Hocine était déjà bien imprégné par le combat héroïque de tous les anciens chefs qui étaient à l’origine des insurrections populaires contre l’occupant français dans les années 1800, à l’image d’El-Mokrani, Cheikh Ahaddad et Lalla Fatma N’Soumeur qui était d’ailleurs une parente à nous”, témoigne Boussad Aït Ahmed qui rappellera les grandes qualités humaine de Si L’Hocine qui avait beaucoup de respect pour les anciens et les personnes âgées, dont son ancêtre Cheikh Mohand… “Nous, les Aït Ahmed, considérons que Si L’Hocine a toujours appartenu à tous les Algériens quand bien même certains auraient voulu lui coller une dimension régionale alors qu’il n’a jamais été un régionaliste, jamais !”
De son côté, Si L’Khider Aït Ahmed, un autre cousin proche de Si L’Hocine, ne tarit pas d’éloges sur l’homme révolutionnaire.
“Si L’Hocine était un homme simple et populaire et s’il a choisi d’être enterré parmi les siens, c’est beaucoup plus pour rappeler son profond attachement à sa terre et à son peuple, dira Si L’Khider. Il tient tous ces principes de son éducation familiale basée sur la sagesse et l’humilité que prônaient à l’époque tous nos ancêtres et particulièrement notre grand ‘amusnaw’ Cheikh Mohand Oulhocine. Nous sommes impatients et fiers d’accueillir, ce vendredi, notre vaillant Si L’Hocine qui a écrit en lettres d’or les plus belles pages de l’histoire de la Révolution algérienne”, conclut Si L’Khider qui, comme tous les citoyens et les citoyennes des Ath-Ahmed et des Ath-Yahia, s’apprête à vivre un grand jour qui fera sûrement date dans les annales de cette contrée lointaine de Haute-Kabylie.

M.H.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

“Nous sommes fiers d’accueillir notre héros national”

Par philhadj Temps de lecture: 3 min
0