Accueil / actualite / Plus de 16 000 sont entrés illégalement en Algérie en 2015
Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a indiqué jeudi à Alger que plus de 16 000 ressortissants

Plus de 16 000 sont entrés illégalement en Algérie en 2015

Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a indiqué jeudi à Alger que plus de 16 000 ressortissants africains étaient entrés illégalement en Algérie en 2015 fuyant la détérioration des conditions socioéconomiques et de la situation sécuritaire dans leur pays. “16 792 ressortissants de différents pays africains sont entrés illégalement en Algérie” en 2015, fuyant la détérioration des conditions socioéconomiques dans leur pays, a précisé M. Bedoui lors d'une séance plénière consacrée aux questions orales à l'Assemblée populaire nationale (APN). La progression de ce phénomène est due à l'insécurité et à l'instabilité qui ont pris, dans certains pays, des proportions inquiétantes, a estimé le ministre qui a rappelé les mesures prises par le gouvernement algérien pour faire face à la migration clandestine, mettant en exergue leur “caractère humanitaire”. Dans le respect des accords bilatéraux et des chartes internationales, l'Algérie a pris des dispositions pour organiser le rapatriement des ressortissants nigériens vers leur pays d'origine suite à une demande officielle du gouvernement nigérien, a indiqué M. Bedoui. 25 opérations de rapatriements ont été organisées entre décembre 2014 et décembre 2015, qui ont permis le retour de 7 274 ressortissants nigériens, dont 1 166 femmes et 2 469 enfants, dans leur pays.
Le ministre de l'Intérieur a, par ailleurs, affirmé que ses services prendraient des “mesures strictes” pour que le dispositif de soutien aux migrants africains ne soit pas détourné de sa vocation initiale.

R. N./APS

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Plus de 16 000 sont entrés illégalement en Algérie en 2015

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0