Accueil / actualite / Prestations assurées à l’Institut Pasteur (El-Hamma)
Le directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie, Kamel Kezzal, a annoncé que son organisme dispensait désormais des services d'analyses médicales de biochimie et d'hémobiologie au niveau de son annexe d'El-Hamma. L'annexe de l'Institut Pasteur d'El-Hamma vient de se doter d'un nouveau laboratoire d'analyses médicales de biochimie et d’hémobiologie, a indiqué hier le responsable dans une déclaration à l'APS, précisant que l'unité est entrée en service en ce mois de juin. Ces nouveaux services dispensés s'inscrivent dans la cadre de l’élargissement des activités de l'Institut et se proposent d'alléger la tension que subissent les grands hôpitaux de la capitale, a expliqué le Pr Kezzal. Présentant la nouvelle structure, le Pr Kezzal a précisé que les activités du laboratoire étaient représentées par la réalisation des analyses médicales dans le cadre de la santé humaine. Les prestations de cette unité correspondent aux exigences normatives pour les aspects liés au management de la qualité (ISO 15189) et CWA 15793 pour ceux relatifs à la biosécurité, a-t-il assuré. Il a annoncé, par ailleurs, l’ouverture prochaine d'un nouveau laboratoire au niveau du pôle “Rage” chargé de la prévention et du diagnostic de la maladie. L'Institut Pasteur d'Algérie, créé en 1894, avait pour mission, au départ, d'assurer le traitement antirabique mais assura par la suite les missions de recherche et référence dans les domaines de la microbiologie, de la parasitologie et de l'immunologie, la production et distribution de sérums et vaccins à usage humain et vétérinaire, la formation du personnel scientifique et technique dans ces domaines d’activités. Il fait partie d’un réseau international comptant 33 unités dont l'objectif commun est d'élaborer un programme de coopération scientifique notamment pour la protection de la santé publique, en particulier pour la surveillance et le contrôle épidémiologique des maladies infectieuses et parasitaires (Sida, grippe, tuberculose, paludisme, choléra, etc.) et la distribution des vaccins dans le cadre de la prévention sanitaire. L’établissement qui entreprend des recherches dans le cadre de la surveillance épidémiologique assure l'importation et la distribution des principaux vaccins dont il produit localement certains (vaccin antirabique et antiscorpionnique). Il prend en charge également des activités industrielles et commerciales se rapportant à l'élevage d'animaux de laboratoire. L'institut est relayé à Alger par des annexes à Sidi-Fredj, Kouba et El-Hamma et en compte d'autres à Oran, Constantine et M’sila. APS

Prestations assurées à l’Institut Pasteur (El-Hamma)

Le directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie, Kamel Kezzal, a annoncé que son organisme dispensait désormais des services d'analyses médicales de biochimie et d'hémobiologie au niveau de son annexe d'El-Hamma. L'annexe de l'Institut Pasteur d'El-Hamma vient de se doter d'un nouveau laboratoire d'analyses médicales de biochimie et d’hémobiologie, a indiqué hier le responsable dans une déclaration à l'APS, précisant que l'unité est entrée en service en ce mois de juin. Ces nouveaux services dispensés s'inscrivent dans la cadre de l’élargissement des activités de l'Institut et se proposent d'alléger la tension que subissent les grands hôpitaux de la capitale, a expliqué le Pr Kezzal. Présentant la nouvelle structure, le Pr Kezzal a précisé que les activités du laboratoire étaient représentées par la réalisation des analyses médicales dans le cadre de la santé humaine. Les prestations de cette unité correspondent aux exigences normatives pour les aspects liés au management de la qualité (ISO 15189) et CWA 15793 pour ceux relatifs à la biosécurité, a-t-il assuré. Il a annoncé, par ailleurs, l’ouverture prochaine d'un nouveau laboratoire au niveau du pôle “Rage” chargé de la prévention et du diagnostic de la maladie. L'Institut Pasteur d'Algérie, créé en 1894, avait pour mission, au départ, d'assurer le traitement antirabique mais assura par la suite les missions de recherche et référence dans les domaines de la microbiologie, de la parasitologie et de l'immunologie, la production et distribution de sérums et vaccins à usage humain et vétérinaire, la formation du personnel scientifique et technique dans ces domaines d’activités. Il fait partie d’un réseau international comptant 33 unités dont l'objectif commun est d'élaborer un programme de coopération scientifique notamment pour la protection de la santé publique, en particulier pour la surveillance et le contrôle épidémiologique des maladies infectieuses et parasitaires (Sida, grippe, tuberculose, paludisme, choléra, etc.) et la distribution des vaccins dans le cadre de la prévention sanitaire. L’établissement qui entreprend des recherches dans le cadre de la surveillance épidémiologique assure l'importation et la distribution des principaux vaccins dont il produit localement certains (vaccin antirabique et antiscorpionnique). Il prend en charge également des activités industrielles et commerciales se rapportant à l'élevage d'animaux de laboratoire. L'institut est relayé à Alger par des annexes à Sidi-Fredj, Kouba et El-Hamma et en compte d'autres à Oran, Constantine et M’sila.

APS

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Prestations assurées à l’Institut Pasteur (El-Hamma)

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0