Accueil / actualite / Procès en appel du détournement de cinq milliards
La cour d’appel d’Oran a examiné cette semaine une affaire dans laquelle S. A.

Procès en appel du détournement de cinq milliards

La cour d’appel d’Oran a examiné cette semaine une affaire dans laquelle S. A., receveur de la poste de Boutlélis, daïra située à quelques encablures au sud-ouest d’Oran, était poursuivi pour complicité dans le détournement de deniers publics. Condamné à deux ans de prison ferme, l’inculpé avait interjeté un pourvoi en cassation.
Selon l’accusation, l’homme était coupable d’avoir participé au vol de plus de 5 milliards de centimes appartenant à des épargnants et des retraités. Après les réclamations des retraités, les Caisses des retraites d’Oran et d’Aïn Témouchent ont porté plainte ce qui a donné lieu à la mise en place d’une commission d’enquête qui a déterminé qu’en l’espace de six mois, le mis en cause et 9 autres accusés avaient réussi à détourner les cinq milliards des comptes épargne et retraite. Jugés en première instance, les deux principaux accusés ont été condamnés à 6 et 2 années de prison alors que les huit autres avaient été relaxés. Devant la cour d’appel, S. A. a nié les faits qui lui étaient reprochés et affirmé que son collègue lui avait remis une somme d’argent lorsqu’il était en difficultés mais qu’il en ignorait la provenance.
Le président rappellera au prévenu les déclarations de son complice selon lesquelles c’est lui qui lui avait appris à manipuler l’ordinateur et les comptes. Ce que l’inculpé niera, une nouvelle fois, mais sans convaincre le ministère public qui, dans son réquisitoire, réclamera le maintien de la première sentence de deux ans de prison ferme.

S. Ould Ali

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Procès en appel du détournement de cinq milliards

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0