Accueil / actualite / Promouvoir l’exportation de l’huile algérienne

Promouvoir l’exportation de l’huile algérienne

“Salon par les professionnels et pour les professionnels”, c’est sous cette appellation que se tient, depuis hier et pour quatre jours, le Salon international oléicole de Tlemcen, ouvert au centre des arts de Koudia, sous le patronage du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche. Une quarantaine d’exposants y prennent part dont des firmes étrangères (États-Unis d’Amérique, Turquie, Allemagne, Espagne) spécialisées dans la fourniture des équipements industriels d’huilerie, chaînes continues, accessoires pour les plantations d’arbres, appareils de stérilisation par lampes UV, outils de nettoyage, pressage et filtration des huiles végétales, emballage plastique. Plusieurs producteurs de la wilaya de Tlemcen ont été invités à participer à ce salon pour mettre en valeur l’ampleur économique de cette activité susceptible de contribuer à rehausser l’exportation, surtout en cette période où les revenus issus des hydrocarbures ont considérablement baissé. Avec une production de 340 000 q d’olives réalisée en 2014 dont 250 000 q destinés à l’huile, la filière oléicole occupe dans cette wilaya de l’Ouest la quatrième place à l’échelle nationale. La superficie réservée à l’oléiculture couvre environ 7000 ha avec un total de 930 000 oliviers, dont 780 000 en production. Le rendement se situe entre 20 et 25 q/ha en nette évolution par rapport aux années précédentes. La région de Maghnia occupe la première place avec 1600 ha plantés en oliviers, suivie en seconde position de Remchi avec une superficie de 1000 ha. Les variétés cultivées les plus connues sont la sigoise, la sévillane, la rougette et la chemlal. En vue de garantir une production d’huile de qualité tout en préservant l’environnement contre ce que la transformation des olives pourrait engendrer, les responsables des services agricoles ont pris des mesures visant la sensibilisation des agriculteurs aux bonnes méthodes de cueillette (éviter le gaulage) et de transport. De même que les producteurs ont été invités à appliquer rigoureusement les méthodes et les techniques appropriées pour l’entretien des oliveraies après chaque campagne de cueillette. En marge du salon est programmé un cycle de conférences sur le mode de conduite en intensifs de l’oléiculture dans les nouveaux territoires, la protection phytosanitaire de l’olivier, la diversité génétique des ressources oléicoles en Algérie et leur gestion, les marques et labels dans la filière oléicole algérienne, l’influence de facteurs écologiques sur la qualité de certaines huiles d’olive de la région de Tlemcen.

B. Abdelmadjid

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Promouvoir l’exportation de l’huile algérienne

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0