Accueil / actualite / Quatre ministères épargnés par les coupes budgétaires
La loi de finance 2016 prévoit des dépenses de fonctionnement de 4.807,3 milliards DA (contre 4.972,2 mds DA dans la LFC 2015). En se référant à la répartition du budget par département ministériel, publié par l’APS, uniquement quatre sont épargnés p

Quatre ministères épargnés par les coupes budgétaires

La loi de finance 2016 prévoit des dépenses de fonctionnement de 4.807,3 milliards DA (contre 4.972,2 mds DA dans la LFC 2015). En se référant à la répartition du budget par département ministériel, publié par l’APS, uniquement quatre sont épargnés par les « restrictions ». Les budgets de ces ministères ont été revus à la hausse par rapport à la loi de finances 2015. Les quatre ministères sont :

Défense nationale : 1 118,2 milliards de DA (1.047,9 milliards de DA en 2015)

Finances : 95,3 milliards de DA (92,4 milliards de DA en 2015)

Enseignement supérieur et recherche scientifique : 312,1 milliards de DA (300,3 milliards de DA en 2015)

Communication : 19,3 milliards de DA (18,9 milliards de DA en 2015)

Tous les autres départements ministériels (en plus de celui de la Présidence) ont vu leur budget diminuer (les chiffres entre parenthèses sont ceux de la LFC 2015 pour comparaison) :

(unité: en milliards de DA)

– Présidence de la République 7,9 (8,3)

– Services du Premier ministre 3,4 (3,6)

– Intérieur et collectivités locales 426,1 (586,8)

– Affaires étrangères et coopération internationale 30,5 (42,2)

– Affaires maghrébines, Union africaine et ligue arabe (PM)

– Justice 73,4 (77,5)

– Energie 44,8 (46,8)

– Industrie et Mines 5,3 (5,5)

– Agriculture, développement rural et pêche 254,2 (255,3)

– Moudjahidine 248,6 (252,3)

– Affaires religieuses et Wakfs 26,03 (27,06)

– Commerce 20,5 (24,4)

– Transports 11,2 (12,7)

– Ressources en eau et environnement 17,6 (21,3)

– Travaux publics 19,08 (20,1)

– Habitat, urbanisme et ville 21,3 (22,8)

– Education nationale 764,05 (746,6)

– Formation et enseignement professionnel 50,3 (50,8)

– Travail, emploi et sécurité sociale 226,4 (235,09)

– Aménagement du territoire, tourisme et artisanat 4,1 (6,2)

– Culture 19,05 (25,7)

– Solidarité nationale, famille et condition de la femme 118,8 (131,8)

– Relations avec le Parlement 0,24 (0,27)

– Santé, population et réforme hospitalière 379,4 (381,9)

– Jeunesse et sports 37,2 (40,6)

– Poste et TIC 3,8 (3,9)

– Charges communes 448,1 (479.4)

(unité: en milliards de DA)

Salim KOUDIL

@SalimKoudil

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Quatre ministères épargnés par les coupes budgétaires

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0