Accueil / Une / Raouraoua confirme que des négociations seront menées avec les clubs européens
Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua

Raouraoua confirme que des négociations seront menées avec les clubs européens

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, a confirmé mardi l’information révélée par Liberté le 17 janvier dernier faisant état d’une prochaine réunion avec le coach national Pierre-André Schürmann, pour arrêter les besoins du renforcement de l’EN olympique avec des joueurs professionnels, afin de prendre contact avec leurs clubs respectifs,et ce après que la Fifa eut décidé que le tournoi de football des JO n'est plus considéré comme une date Fifa, et que par conséquent les clubs professionnels ne sont pas dans l'obligation de libérer automatiquement leurs joueurs. Citant une source sûre, Liberté avait indiqué que “le coach national Pierre-André Shürmann devrait bientôt remettre à la FAF ses demandes de renfort prioritaires afin de débuter les négociations avec les clubs concernés”. “J'attends que le sélectionneur national Pierre-André Schürmann fasse son choix à propos des joueurs professionnels avec lesquels il souhaite renforcer l'équipe nationale olympique à l'occasion des JO pour entamer les contacts avec leurs clubs employeurs”, a déclaré Raouraoua à l'APS en marge de la cérémonie de remise des trophées des meilleurs athlètes de 2015 organisée mardi soir à Alger par le Comité olympique et sportif algérien. Et d’ajouter : “Effectivement, le Comité exécutif de la Fifa a changé la donne. Nous sommes ainsi dans l'obligation de discuter avec les dirigeants des clubs employeurs de nos joueurs évoluant à l'étranger dans l'espoir de les convaincre de nous les libérer. Nous gardons espoir de réussir dans notre démarche”. Le président de la FAF a estimé en outre qu'il faisait “entièrement confiance” au potentiel existant dans le championnat local pour représenter dignement le football algérien en terre brésilienne au cas où les clubs européens concernés refuseraient de libérer leurs joueurs au profit des Verts. En outre, Pierre-André Schürmann a déclaré qu'il est encore “prématuré de parler d'objectif. Nous avons encore huit mois de travail devant nous, et personnellement, je préfère ne pas précipiter les choses”.

S. L.

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Raouraoua confirme que des négociations seront menées avec les clubs européens

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0