Accueil / actualite / Risque “très faible” pour l’Algérie
Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a rassuré, jeudi, que le risque du virus Zika “est considéré comme très faible” en Algérie pour diverses raisons, précisant qu'une série de mesures ont été prises dans le cadre de la prévention. “Le principal vecteur du virus Zika est le moustique Aedes aegypti qui n’a pas été rencontré dans notre pays selon le laboratoire national de référence des arboviroses et le réseau de surveillance entomologique de l’Institut Pasteur d’Algérie”, explique le ministère dans un communiqué, qui affirme que ce virus “ne se transmet pas, en règle générale, d’homme à homme”. La même source note aussi que “l’épidémie actuelle est circonscrite au niveau des pays de l’Amérique latine et des Caraïbes avec lesquels il n’y a pas de liaisons aériennes directes avec notre pays”.

Risque “très faible” pour l’Algérie

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a rassuré, jeudi, que le risque du virus Zika “est considéré comme très faible” en Algérie pour diverses raisons, précisant qu'une série de mesures ont été prises dans le cadre de la prévention. “Le principal vecteur du virus Zika est le moustique Aedes aegypti qui n’a pas été rencontré dans notre pays selon le laboratoire national de référence des arboviroses et le réseau de surveillance entomologique de l’Institut Pasteur d’Algérie”, explique le ministère dans un communiqué, qui affirme que ce virus “ne se transmet pas, en règle générale, d’homme à homme”. La même source note aussi que “l’épidémie actuelle est circonscrite au niveau des pays de l’Amérique latine et des Caraïbes avec lesquels il n’y a pas de liaisons aériennes directes avec notre pays”.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Risque “très faible” pour l’Algérie

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0