Accueil / actualite / Sa mise en service d’ici à décembre 2016
La pénétrante Ahnif-Béjaïa devrait être mise en service d'ici à la fin de l'année. C'est, du moins, l'engagement pris par les responsables du secteur des travaux publics

Sa mise en service d’ici à décembre 2016

La pénétrante Ahnif-Béjaïa devrait être mise en service d'ici à la fin de l'année. C'est, du moins, l'engagement pris par les responsables du secteur des travaux publics, hier, lors de la visite du wali de Bouira, Nacer Maâskri, au chantier d'Ahnif. Ce tronçon, long de 14 kilomètres, est à 70% de sa réalisation. Selon la fiche technique présentée, le tracé traverse 2 communes : Ath-Mansour et Ahnif, jusqu'à l'échangeur 8 qui se joint à celui d’Ahnif sur l'autoroute Est-Ouest. Selon les mêmes responsables et s'agissant de l'ouverture de la portion reliant Ahnif à Ighzer Amokrane (wilaya de Béjaïa), dont l’aménagement est de nature à permettre temporairement le basculement de la circulation sur la RN26 sur le tronçon reliant Ifri-Ouzellaguene à El-Kseur, elle devrait avoir lieu au mois d'octobre prochain. Confiée à un groupe sino-algérien, cette pénétrante comporte 46 ouvrages d’art, 7 échangeurs, 13 viaducs, 1 tunnel de 1,1 km, 15 murs de soutènements et trois aires de service. Concernant les contraintes rencontrées par les services de l’ANA, ainsi que les entreprises engagées, on retrouve, en premier lieu, les oppositions des citoyens.

Ramdane Bourahla

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Sa mise en service d’ici à décembre 2016

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0