Accueil / actualite / Sellal plaide pour “des actions ordonnées de délocalisation”
La délégation algérienne se réjouit de voir cette approche consacrée dans les projets de déclaration et de plan d'action de Johannesburg auxquels elle souscrit entièrement.

Sellal plaide pour “des actions ordonnées de délocalisation”

La délégation algérienne se réjouit de voir cette approche consacrée dans les projets de déclaration et de plan d'action de Johannesburg auxquels elle souscrit entièrement.

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a exhorté hier à Johannesburg les opérateurs économiques chinois et africains à saisir les opportunités d'affaires que leur offre le Forum de coopération sino-africaine, les assurant notamment du soutien de l'Algérie dans le cadre de la coopération Sud-Sud.
“À la veille du lancement du plan d'action de Johannesburg, je voudrais exhorter les opérateurs économiques chinois et africains dans les multiples secteurs d'activité à saisir les opportunités d'affaires que leur offre le Forum de coopération sino-africaine (FCSA)”, a indiqué M. Sellal dans une allocution devant les chefs d'État et de gouvernement participant à ce Forum. “Le gouvernement algérien, qui est engagé dans la réalisation d'un important programme présidentiel de développement pour la période 2014-2019, les assure qu'ils trouveront en Algérie le soutien et les facilités qu'ils sont en droit d'attendre d'un partenaire convaincu de la pertinence du choix de la coopération Sud-Sud et des perspectives prometteuses qu'elle recèle”, a assuré le Premier ministre. M. Sellal estime que “si le développement des flux commerciaux entre nos deux régions était un objectif inscrit au titre de notre coopération, nous nous trouvons à présent à la lisière d'une étape qualitativement nouvelle qui permettra de vérifier que le commerce peut être un moteur pour la croissance à travers l'encouragement de l'investissement, du transfert de technologie, du partage des connaissances et du savoir-faire”.
Le Premier ministre plaide pour “des actions ordonnées de délocalisation ou de colocalisation parmi lesquelles la sécurité juridique mutuellement assurée à nos opérateurs tient une place de choix”. La délégation algérienne se réjouit, particulièrement, de voir cette approche consacrée dans les projets de déclaration et de plan d'action de Johannesburg auxquels elle souscrit entièrement. Tout en relevant que le lien entre le développement économique et la paix et la sécurité constitue l'un des “principes fondateurs” de ce partenariat, M. Sellal est d’avis à ce que “la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent doit recevoir le plus haut degré de priorité dans le cadre de notre plan d'action triennal pour en faire une réalité opérationnelle s'étendant sur nos territoires respectifs”.
La Chine et l'Afrique sont appelées, à cet égard, à intensifier la coordination et la concertation dans les enceintes internationales pour éradiquer ce fléau et cette menace permanente sur le processus de développement. La Chine a décidé d'octroyer un total de 60 milliards de dollars d'aide financière incluant un prêt de 5 milliards à taux zéro et un prêt de 35 milliards à taux préférentiels. Les 60 milliards de dollars promis par le président chinois sont destinés à financer dix programmes de coopération sur trois ans notamment dans les domaines de l'agriculture, de l'industrialisation, de la réduction de la pauvreté, de la santé, de la culture, de la sécurité, de la protection de la nature ou encore du développement vert.
Le volume des échanges commerciaux entre l’Algérie et la Chine est passé de 6,9 milliards de dollars en 2011 à 10 milliards de dollars en 2014. La Chine est le premier fournisseur de l’Algérie. Le ministre du Commerce a évoqué, récemment, la possibilité de l’Algérie de contracter un prêt auprès de la Chine pour financer certains grands projets, précisant qu’il s’agit d’une exception que compte faire l’Algérie compte tenu des faibles taux d’intérêt appliqués par ce pays.

R. E.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Sellal plaide pour “des actions ordonnées de délocalisation”

Par philhadj Temps de lecture: 3 min
0