Accueil / actualite / Sellal veut impliquer les producteurs nationaux
Hier, lors de l’inauguration de la 24e Foire de la production nationale (FPN), le Premier ministre a exhorté les producteurs nationaux à contribuer à réduire les importations et la dépendance par rapport aux hydrocarbures.

Sellal veut impliquer les producteurs nationaux

Hier, lors de l’inauguration de la 24e Foire de la production nationale (FPN), le Premier ministre a exhorté les producteurs nationaux à contribuer à réduire les importations et la dépendance par rapport aux hydrocarbures.

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, veut impliquer les producteurs nationaux dans la nouvelle politique économique du pays, fondée sur la rationalité, l’indépendance vis-à-vis des hydrocarbures et des importations. Le mode de gestion des opérateurs installés en Algérie doit s’inscrire ainsi en droite ligne avec la stratégie prônée par le gouvernement dans un contexte économique marqué par une chute drastique des cours du pétrole qui a induit fatalement une baisse des revenus pétroliers de l’Algérie.
Au cours de l’inauguration de la 24e Foire de la production nationale (FPN), hier, au Palais des expositions des Pins Maritimes, M. Sellal a incité les exposants à plus d’agressivité à l’international afin, explique-t-il, de “rééquilibrer la balance commerciale du pays en réduisant les sorties de devises, et de diversifier les exportations”, car, le déficit commercial se creuse de manière constante depuis quelques mois.
M. Sellal a également exhorté les participants à cette foire à “montrer leur patriotisme économique” en répondant aux attentes et aux exigences des consommateurs sur le marché domestique.
Il leur a demandé aussi de proposer des produits de qualité compétitifs à l’export. “Il ne faut plus se contenter d'écouler les produits sur le marché local uniquement”, affirme-t-il. Les producteurs nationaux doivent, a-t-il relevé, accéder aux marchés extérieurs. “L’Algérien est devenu un consommateur exigeant. Il faut être à la hauteur de ses attentes”, a-t-il souligné. Sur les stands des sociétés publiques et privées qui activent dans les filières électronique et électroménager, le Premier ministre a mis l’accent sur l'importance d’améliorer le taux d’intégration nationale dans cette catégorie d'industrie et de ne pas se limiter aux simples activités d’assemblage d’équipements importés. D’autres orientations ont été, par ailleurs, adressées aux producteurs et aux transformateurs de produits agroalimentaires afin qu’ils contribuent au développement de cette filière et à la réduction de la dépendance des importations notamment pour le lait et les céréales. Le partenariat national entre le public et le privé a été en outre évoqué par le Premier ministre. Il a, dans ce sens, appelé à renforcer cette coopération surtout dans le segment de la sous-traitance. “Nous allons vous aider pour vous faciliter l’accès au financement et au foncier”, a-t-il promis. Abdelmalek Sellal a, à cette occasion, demandé aux banques d’augmenter les parts des crédits accordés au financement de l’investissement. Il a appelé les établissements bancaires à œuvrer pour que ce type de crédits atteigne, en 2016, au moins 30% de l'ensemble des prêts octroyés. Lors de leurs échanges avec le Premier ministre, les exposants ont soulevé un certain nombre de contraintes auxquelles ils font face dans les opérations d’exportation. Ils ont cité entre autres, les lenteurs et la bureaucratie de l’administration en matière d’accès au financement et d’accompagnement des activités à l’export.
Une chose est certaine, l’Exécutif est plus que jamais déterminé à donner une nouvelle impulsion à l'appareil de la production nationale, considéré comme principal levier de diversification de l’économie du pays. Intervenant dans un contexte particulier, la 24e édition de la FPN qui se poursuivra jusqu’au 29 décembre constitue une occasion pour mettre en évidence les objectifs des pouvoirs publics en matière d’encouragement et de promotion de la production nationale. Placée sous le thème “La production algérienne garante d’une économie en devenir”, cette manifestation économique réunit 356 exposants nationaux sur une superficie globale de près de 13 000 m2. Par ailleurs, un espace de vente est mis en place sur une superficie de 3 000 m2.

B.K.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Sellal veut impliquer les producteurs nationaux

Par philhadj Temps de lecture: 3 min
0