Accueil / actualite / Sensibilisation au profit d’éventuels souscripteurs de Kabylie
Dans le cadre du lancement de sa campagne de souscriptions à l’offre publique de vente de ses actions, le groupe pharmaceutique algérien Biopharm a organisé, hier, à l’hôtel les Trois roses de Tizi Ouzou, une rencontre avec des investisseurs de Kabylie pour les sensibiliser sur les avantages d’une telle adhésion et de les informer du lancement officiel de l’opération de vente des actions qui s’étalera du 13 au 23 mars prochains. Les représentants du groupe Biopharm ont exposé un aperçu sur le fonctionnement, la production, la distribution de produits pharmaceutiques et le chiffre d’affaires du groupe en affirmant, notamment, que Biopharm SPA a réalisé, en 2014, un chiffre d’affaires consolidé de 49 milliards de dinars, représentant 13% du volume du marché du médicament en précisant que “Biopharm a réalisé un résultat net consolidé de 3,8 milliards de dinars en 2014, soit un bénéfice de 151 DA par action”. Il a été souligné que “plus d’un médicament sur dix disponibles en pharmacie est fabriqué ou distribué par Biopharm qui distribue en totalité 514 médicaments, dont 59 sont fabriqués en Algérie”. Selon le directeur général adjoint de Biopharm, Kamel Ameur : “Aujourd’hui, la société arrive à une nouvelle étape de son développement. Elle ouvre le capital parce que c’est la suite d’un long processus que nous avons engagé, depuis plusieurs années, et qui vise à assurer une gouvernance renouvelée de la société dont l’objectif permettra de consolider les acquis de notre parcours et de préparer les étapes de notre développement futur.” Kamel Ameur a rappelé que cette campagne d’orientation et d’explicitation a touché “plusieurs régions du pays, notamment Constantine et Sétif à l’Est, puis Oran et Tlemcen à l’Ouest. Nous sommes aujourd’hui à Tizi Ouzou, puis nous toucherons Alger et Ghardaïa pour prospecter de région en région et nous rapprocher d’éventuels souscripteurs susceptibles d’être intéressés par cette opération pour les informer sur l’essor considérable de notre société, sur ses réalisations et ses perspectives”. C’est ainsi que l’assistance aura appris que “Biopharm fabrique 59 produits pharmaceutiques sous différentes formes, soit 41 produits relevant de son label, alors que les autres sont fabriqués sous entente contractuelle avec des laboratoires partenaires” et que “Biopharm exporte depuis 2011 une quinzaine de produits vers le marché africain, alors que l’agrément, en 2015, de l’unité de production par l’Agence nationale française de sécurité du médicament (ANSL) ouvre à terme des possibilités d’exportation vers le marché européen”. K. Tighilt

Sensibilisation au profit d’éventuels souscripteurs de Kabylie

Dans le cadre du lancement de sa campagne de souscriptions à l’offre publique de vente de ses actions, le groupe pharmaceutique algérien Biopharm a organisé, hier, à l’hôtel les Trois roses de Tizi Ouzou, une rencontre avec des investisseurs de Kabylie pour les sensibiliser sur les avantages d’une telle adhésion et de les informer du lancement officiel de l’opération de vente des actions qui s’étalera du 13 au 23 mars prochains. Les représentants du groupe Biopharm ont exposé un aperçu sur le fonctionnement, la production, la distribution de produits pharmaceutiques et le chiffre d’affaires du groupe en affirmant, notamment, que Biopharm SPA a réalisé, en 2014, un chiffre d’affaires consolidé de 49 milliards de dinars, représentant 13% du volume du marché du médicament en précisant que “Biopharm a réalisé un résultat net consolidé de 3,8 milliards de dinars en 2014, soit un bénéfice de 151 DA par action”. Il a été souligné que “plus d’un médicament sur dix disponibles en pharmacie est fabriqué ou distribué par Biopharm qui distribue en totalité 514 médicaments, dont 59 sont fabriqués en Algérie”. Selon le directeur général adjoint de Biopharm, Kamel Ameur : “Aujourd’hui, la société arrive à une nouvelle étape de son développement. Elle ouvre le capital parce que c’est la suite d’un long processus que nous avons engagé, depuis plusieurs années, et qui vise à assurer une gouvernance renouvelée de la société dont l’objectif permettra de consolider les acquis de notre parcours et de préparer les étapes de notre développement futur.” Kamel Ameur a rappelé que cette campagne d’orientation et d’explicitation a touché “plusieurs régions du pays, notamment Constantine et Sétif à l’Est, puis Oran et Tlemcen à l’Ouest. Nous sommes aujourd’hui à Tizi Ouzou, puis nous toucherons Alger et Ghardaïa pour prospecter de région en région et nous rapprocher d’éventuels souscripteurs susceptibles d’être intéressés par cette opération pour les informer sur l’essor considérable de notre société, sur ses réalisations et ses perspectives”. C’est ainsi que l’assistance aura appris que “Biopharm fabrique 59 produits pharmaceutiques sous différentes formes, soit 41 produits relevant de son label, alors que les autres sont fabriqués sous entente contractuelle avec des laboratoires partenaires” et que “Biopharm exporte depuis 2011 une quinzaine de produits vers le marché africain, alors que l’agrément, en 2015, de l’unité de production par l’Agence nationale française de sécurité du médicament (ANSL) ouvre à terme des possibilités d’exportation vers le marché européen”.

K. Tighilt

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Sensibilisation au profit d’éventuels souscripteurs de Kabylie

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0