Accueil / Une / Sept morts à Tombouctou et à Dioura
Deux soldats et un paramilitaire maliens ont péri vendredi dans deux attaques distinctes dans le nord et le centre du Mali

Sept morts à Tombouctou et à Dioura

Deux soldats et un paramilitaire maliens ont péri vendredi dans deux attaques distinctes dans le nord et le centre du Mali lancées par des hommes armés, dont au moins quatre ont été tués, selon des bilans communiqués hier par le gouvernement et des sources au sein de l'armée. La première attaque a été perpétrée vendredi matin dans une localité à environ 80 km de Tombouctou, chef-lieu de la région du même nom, contre “une mission d'escorte” des forces armées maliennes (Fama), selon un communiqué du ministre malien de la Défense, Tiéman Hubert Coulibaly. Vendredi soir, une source au sein de l'armée malienne a annoncé une nouvelle attaque d'hommes armés contre des participants au marché hebdomadaire de la ville de Dioura, dans la région de Mopti (centre), sans être en mesure de fournir un bilan et de communiquer l'identité des assaillants. Auparavant, une source militaire et une source de sécurité maliennes avaient fait état d'une embuscade ayant visé des soldats maliens dans la même zone, et évoqué un bilan de deux militaires tués et deux assaillants abattus. Jointe par téléphone depuis Bamako, la gendarmerie locale a expliqué que “des hommes armés enturbannés” ont fait irruption dans la ville. “Ils ont tiré en l'air avant d'aller tuer un agent des eaux et forêts (paramilitaire) de Dioura”, a-t-elle indiqué. “Ce sont des islamistes armés qui ont fait ça. Ils criaient Allah Akbar”, a-t-elle ajouté.

R. I./Agences

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Sept morts à Tombouctou et à Dioura

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0