Accueil / actualite / Sidi-Saïd tente de rassurer les syndicalistes de la zone industrielle de Rouiba

Sidi-Saïd tente de rassurer les syndicalistes de la zone industrielle de Rouiba

Selon le SG de l’UGTA, la nouvelle loi sur la retraite ne sera pas promulguée en 2016 et ne concernera pas les travailleurs qui exercent des métiers pénibles.

Suite aux nombreuses actions de protestations des travailleurs de la zone industrielle de Rouiba, le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi-Saïd, a reçu, avant-hier, une délégation de syndicalistes, à leur tête Mokdad Messaoudi, secrétaire général de l’union locale de Rouiba, et Belmouloud Mohamed, secrétaire général de la fédération de la mécanique. Lors de cette entrevue qui a duré plus d’une heure, Sidi-Saïd a donné des explications en les informant que la nouvelle loi sur la retraite ne sera pas promulguée en 2016 et ne concernera pas les travailleurs qui exercent des métiers pénibles. Ces derniers continueront à jouir des dispositions de l’ancienne loi notamment la retraite sans condition d’âge, leur a-t-il expliqué. Sidi- Saïd a également indiqué que le groupe de travail chargé par la tripartite, va établir une liste des métiers pénibles à l’issue de ses travaux. Reste à savoir si l’assurance donnée aux travailleurs va pouvoir calmer un monde de travail de plus en plus en ébullition. Et l’instruction envoyée, avant-hier, aux membres du gouvernement et aux walis demandant le gel provisoire de formalisation des dossiers de retraite dans le secteur de la fonction publique est mal tombée. Cette instruction au contenu ambigu, qui, curieusement, n’a pas été adressée à la CNR, a été perçue par les travailleurs comme une provocation. Bien qu’elle ne concerne que la fonction publique, la décision qui se veut “momentanée” a jeté de l’huile sur le feu, d’autant plus les anciens textes sur la retraite n’ont pas encore été amendés. Le texte en langue française n’évoque pas “entreprise” mais “institutions”, ce qui suppose que l’instruction s’adresse uniquement aux administrations publiques. “Afin d’éviter toute éventuelle perturbation susceptible d’entraver le processus de mise en œuvre de la décision de la tripartite du 5 juin 2016, se rapportant au système national de retraite, la présente instruction a pour objet de préciser les dispositions à prendre par les institutions et administrations publiques à l’égard des demandes d’admission à la retraite de leurs personnels”. L’instruction ajoute : “Dans ce cadre et afin de permettre d’apporter les suites appropriées à ces demandes dans le cadre du système législatif en dehors de toute situation de précipitation préjudiciable au bon fonctionnement des services publics et aux équilibres financiers de la CNR, il convient d’instruire les services concernés relevant de votre autorité de sursoir, momentanément, à la formalisation des dossiers de demande de retraite proportionnelle et sans condition d’âge.” En tout état de cause, cette instruction ne cadre pas avec les assurances données par Abdelmadjid Sidi-Saïd aux syndicalistes de la SNVI de Rouiba, et cette cacophonie risque d’embraser le front social.

M. T.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Sidi-Saïd tente de rassurer les syndicalistes de la zone industrielle de Rouiba

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0