Accueil / actualite / Sit-in de l’Unpef dans toutes les wilayas

Sit-in de l’Unpef dans toutes les wilayas

Les fonctionnaires protestataires menacent de durcir leur mouvement si la tutelle demeure sourde à leurs revendications.

L’Union nationale des personnels professeurs d’enseignement et de la formation (Unpef) a organisé hier des sit-in de protestation devant les directions de l’éducation nationale de l’ensemble des wilayas du pays, afin de revendiquer l’accélération de l’application du décret présidentiel 14/266 portant valorisation des diplômes universitaires, ainsi que la relance des travaux de la commission technique mixte de règlement des dysfonctionnements du statut des corps de l'éducation nationale (décret exécutif 240/12 amendant et complétant le décret exécutif 315/08).
Ces rassemblements ont connu la participation des fonctionnaires de l’éducation, tous corps confondus, plus particulièrement les détenteurs des diplômes d’études d’application (DEUA), à l’instar des adjoints d’éducation, ainsi que les enseignants titulaires de licence, a indiqué le secrétaire général de l’Unpef, Sadek Dziri.
Ce dernier a précisé que la revendication porte essentiellement sur le reclassement des adjoints d’éducation à l’échelle 11 et les enseignants à l’échelle 12 de la Fonction publique. Il a rappelé que ces catégories de fonctionnaires de l’éducation sont en attente de l’application de ce décret depuis 2014.
Les sit-in de protestation ont eu lieu dans toutes les wilayas et ont connu des taux de suivi variables, en raison des mauvaises conditions météorologiques, notamment de la fermeture de routes due à l’enneigement, a affirmé, pour sa part, le chargé de l’organique au sein du même syndicat, en l’occurrence Djilali Belkheir. Malgré cela, la mobilisation était appréciable. Dans certaines wilayas, à l’est du pays notamment, les sit-in ont drainé chacun jusqu’à 140 personnes.
À l’ouest, la présence était moindre, vu que certaines wilayas n’ont tenu les rassemblements que dans l’après-midi, comme décidé lors de la réunion des délégués de la région tenue lundi dernier. Notre source a indiqué que les protestataires ont réaffirmé, à cette occasion, leur détermination à obtenir l’application du décret 14/266. Elle a souligné qu’en cas de non-satisfaction de leurs revendications, ils iront vers l’escalade, comme l’organisation d’autres sit-in de protestation régionaux et même un sit-in national, voire d’autres types d’actions de protestation. En somme, pour l’Unpef, la mobilisation a été au niveau des attentes des catégories concernées par l’application du décret. Ces dernières ont mis en œuvre la décision organique prise lors de la rencontre qui a regroupé tous les chefs de bureau de wilaya les 11 et 12 janvier dernier, à Staouéli.
À l’issue des sit-in, les bureaux de wilaya de l’Unpef ont adressé une lettre à la ministre de l'Éducation nationale, lui rappelant leurs revendications, notamment la réactivation de la commission technique mixte en charge du règlement des déséquilibres de la loi organique 12-240 du 29/05/2012, pour veiller à l'équité entre les corps et paliers dans le classement, la promotion, l'intégration et les grades nouvellement créés.
“Notre attente a trop duré, et la période de transition déterminée au 3 juin 2017 est presque achevée”, ont-ils affirmé. “Ce ralentissement de la mise en œuvre de ce décret est à l’origine de l’exacerbation de la situation qui pousse les catégories lésées à renouer avec la protestation”, indiquent encore les auteurs de la lettre. Et ce, avant de souligner que “ces sit-in sont un cri contre cette tergiversation et la politique de fuite en avant adoptée dans de nombreuses questions”. “Sinon, comment interpréter ce retard de l'application de ce décret dans le secteur de l'éducation ?”, conclut-on.

Amar R.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Sit-in de l’Unpef dans toutes les wilayas

Par philhadj Temps de lecture: 3 min
0