Accueil / actualite / Solennité et recueillement à Tizi Ouzou

Solennité et recueillement à Tizi Ouzou

À l’occasion du 23e anniversaire de l’assassinat de l’illustre journaliste et écrivain Tahar Djaout, une cérémonie de recueillement a été organisée, jeudi dernier, à sa mémoire par l’association culturelle Amusnaw qui a procédé, par la même occasion, à la restauration du monument qui lui a été dédié et inauguré, rappelons-le, le 31 juillet 2014 par l’ex-wali de Tizi Ouzou, Abdelkader Bouazghi, au centre-ville de Tizi Ouzou, à proximité du tribunal de la ville.
En fait, les responsables de l’association Amusnaw, qui ne ménagent aucun effort, depuis de longues années, pour lutter contre l’oubli et accentuer la promotion de la langue et de la culture amazighes, ont rénové et embelli, de fort belle manière, la stèle de Tahar Djaout, en y ajoutant un bas-relief en résine, du portrait, en remplacement de la vieille photo, complètement dégradée, de l’illustre journaliste et écrivain qui méritait certainement une meilleure considération.
La cérémonie de recueillement s’est déroulée dans une grande solennité et dans une profonde émotion en présence d’élus locaux, notamment du président de l’APC de Tizi Ouzou, Ouahab Aït Menguellet, d’un grand nombre de journalistes et de citoyens anonymes venus rendre un vibrant hommage au digne fils d’Oulkhou, relevant de la région maritime d’Azeffoun, victime d’un lâche attentat perpétré par les hordes intégristes un certain 26 mai 1993 à Alger. Il succombera à ses blessures quelques jours après cet attentat qui avait endeuillé, à l’époque, toute l’Algérie démocratique et la corporation journalistique qui avait lutté de toutes ses forces et de sa plume pour combattre l’extrémisme religieux et aspirer à une réelle démocratie en Algérie. Pour le président de l’association Amusnaw, Hachemi Touzène, “à l’occasion de la commémoration du 23e anniversaire du lâche assassinat de Tahar Djaout, l’association culturelle Amusnaw a décidé de lui rendre hommage en déposant une gerbe de fleurs, et en cette douloureuse circonstance, nous avons aussi tenu à rénover la fresque de Tahar Djaout en installant un bas-relief réalisé par un artiste sculpteur de la région, en l’occurrence Achour Tighilt”.
Il est à signaler que cet hommage mémorable intervient après celui rendu, récemment, par la même association, Amusnaw, à la valeureuse militante Nabila Djahnine, lâchement assassinée, elle aussi, à Tizi Ouzou durant la décennie noire. Nous rendons tous ces hommages “afin que nul n’oublie le combat de ces hommes et de ces femmes qui ont sacrifié leur vie pour une Algérie meilleure et prospère”, soulignera encore le président de l’association Amusnaw.

K. T.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Solennité et recueillement à Tizi Ouzou

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0