Accueil / Une / “Tout est prêt pour la fête du cinéma à Annaba”
“Nous sommes prêts pour la fête du cinéma à Annaba”, c’est en ces termes rassurants que le commissaire du Festival d’Annaba du film méditerranéen (FAFM) a confirmé la tenue effective de la 2e édition de cet événement culturel, lors de la conférence de presse qu’il a animée hier. Et d’assurer que cet événement qui se tiendra bien du 6 au 12 octobre courant sous le thème “L’humanité de l’image, l’image de l’humanité”, devrait voir la participation de 12 pays avec une vingtaine de films en compétition pour le prestigieux “Anab d’or”. M. Saïd Ould Khelifa a annoncé que la présidence du jury chargé du choix des meilleures œuvres en compétition, sera confiée au journaliste belge André Ceuterick aux côtés du Palestinien Arif El-Mechraoui, de l’Égyptien Wahid Touila, du Tunisien Mohamed Boualem et de l’universitaire algérien Achour Saïdi. Cela en rappelant qu’André Ceuterick a été délégué général et président du Festival international du film d’amour de Mons en Belgique, alors que tous les autres membres du jury de cette édition sont de parfaits spécialistes du 7e art et qu’ils ont déjà fait partie de jurys dans d’autres festivals. Toujours côté participation à l’encadrement du FAFM-2016, il est annoncé la présence à Annaba du célèbre cinéphile Ahmed Bedjaoui qui animera une série de conférences sur le cinéma, dont une sera consacrée au 400e anniversaire de la mort de Shakespeare, souligne-t-on. À ce propos le conférencier informera que la Grande-Bretagne sera présente comme l’invitée du festival et que ce pays marquera la commémoration du dramaturge avec la projection de deux longs-métrages Bill et Much ado About Nothing respectivement de Richard Bracewell et de Kenneth Branagh. Abordant l’aspect logistique et accueil du festival du film, Saïd Ould Khelifa s’est félicité de la coïncidence de l’événement avec l’ouverture officielle de la Cinémathèque d’Annaba, qui a été complètement rénovée et équipée d’un matériel numérique de projection de dernière génération. Cette salle abritera les courts-métrages et les documentaires retenus pour cette semaine, alors que la salle du théâtre régional Azzedine-Medjoubi a été réservée pour la projection de la vingtaine de longs-métrages en lice pour le “Anab d’or”, a indiqué le commissaire du FAFM en signalant que la bibliothèque sera, comme l’année dernière, consacrée au film pour l’enfance, dessins animés et films d'animation, avec des programmes spécialement concoctés pour les différentes tranches d’âge. D’une manière générale, cette 2e édition du FAFM verra la participation de l’Algérie avec trois films Maintenant, ils peuvent venir, Chronique de mon village et Le tableau troué ; celle de l’Espagne avec L’Olivier ; de la France avec deux films Tour de France et D’une pierre 2 coups ; de l’Italie avec Dustur ; du Maroc avec Mélodie de la morphine ; de la Palestine avec deux longs-métrages 3 000 nuits et The Idol ; de la Tunisie avec The last of us et bien d’autres de Syrie, de Turquie, de Malte et de Chypre. L’invité d’honneur de cette édition est l’Iran qui présentera cinq films dont deux d’Abbas Kiarostami : Où est la maison de mon ami et Le goût de la cerise, Iranien de Mehran Tamadon, Nahid d’Ida Panahandeh et No land’s Song d’Ayat Nadjafi. Un hommage particulier sera rendu au réalisateur Mohamed Khan avec la projection du film La fille de l’usine. A. ALLIA

“Tout est prêt pour la fête du cinéma à Annaba”

“Nous sommes prêts pour la fête du cinéma à Annaba”, c’est en ces termes rassurants que le commissaire du Festival d’Annaba du film méditerranéen (FAFM) a confirmé la tenue effective de la 2e édition de cet événement culturel, lors de la conférence de presse qu’il a animée hier. Et d’assurer que cet événement qui se tiendra bien du 6 au 12 octobre courant sous le thème “L’humanité de l’image, l’image de l’humanité”, devrait voir la participation de 12 pays avec une vingtaine de films en compétition pour le prestigieux “Anab d’or”.
M. Saïd Ould Khelifa a annoncé que la présidence du jury chargé du choix des meilleures œuvres en compétition, sera confiée au journaliste belge André Ceuterick aux côtés du Palestinien Arif El-Mechraoui, de l’Égyptien Wahid Touila, du Tunisien Mohamed Boualem et de l’universitaire algérien Achour Saïdi. Cela en rappelant qu’André Ceuterick a été délégué général et président du Festival international du film d’amour de Mons en Belgique, alors que tous les autres membres du jury de cette édition sont de parfaits spécialistes du 7e art et qu’ils ont déjà fait partie de jurys dans d’autres festivals.
Toujours côté participation à l’encadrement du FAFM-2016, il est annoncé la présence à Annaba du célèbre cinéphile Ahmed Bedjaoui qui animera une série de conférences sur le cinéma, dont une sera consacrée au 400e anniversaire de la mort de Shakespeare, souligne-t-on. À ce propos le conférencier informera que la Grande-Bretagne sera présente comme l’invitée du festival et que ce pays marquera la commémoration du dramaturge avec la projection de deux longs-métrages Bill et Much ado About Nothing respectivement de Richard Bracewell et de Kenneth Branagh.
Abordant l’aspect logistique et accueil du festival du film, Saïd Ould Khelifa s’est félicité de la coïncidence de l’événement avec l’ouverture officielle de la Cinémathèque d’Annaba, qui a été complètement rénovée et équipée d’un matériel numérique de projection de dernière génération.
Cette salle abritera les courts-métrages et les documentaires retenus pour cette semaine, alors que la salle du théâtre régional Azzedine-Medjoubi a été réservée pour la projection de la vingtaine de longs-métrages en lice pour le “Anab d’or”, a indiqué le commissaire du FAFM en signalant que la bibliothèque sera, comme l’année dernière, consacrée au film pour l’enfance, dessins animés et films d'animation, avec des programmes spécialement concoctés pour les différentes tranches d’âge. D’une manière générale, cette 2e édition du FAFM verra la participation de l’Algérie avec trois films Maintenant, ils peuvent venir, Chronique de mon village et Le tableau troué ; celle de l’Espagne avec L’Olivier ; de la France avec deux films Tour de France et D’une pierre 2 coups ; de l’Italie avec Dustur ; du Maroc avec Mélodie de la morphine ; de la Palestine avec deux longs-métrages 3 000 nuits et The Idol ; de la Tunisie avec The last of us et bien d’autres de Syrie, de Turquie, de Malte et de Chypre. L’invité d’honneur de cette édition est l’Iran qui présentera cinq films dont deux d’Abbas Kiarostami : Où est la maison de mon ami et Le goût de la cerise, Iranien de Mehran Tamadon, Nahid d’Ida Panahandeh et No land’s Song d’Ayat Nadjafi.
Un hommage particulier sera rendu au réalisateur Mohamed Khan avec la projection du film La fille de l’usine.

A. ALLIA

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

“Tout est prêt pour la fête du cinéma à Annaba”

Par philhadj Temps de lecture: 3 min
0