Accueil / Une / Un billet pour la finale et pour… Rio !
Si la sélection nationale des moins de 23 ans a réussi jusqu'à présent à en épater plus d’un en s’illustrant avec l’art et la manière lors du premier tour de cette CAN

Un billet pour la finale et pour… Rio !

Si la sélection nationale des moins de 23 ans a réussi jusqu'à présent à en épater plus d’un en s’illustrant avec l’art et la manière lors du premier tour de cette CAN au Sénégal, c’est plutôt aujourd’hui que commence le vrai défi. En croisant le fer ce soir avec la sélection sud-africaine pour la première rencontre de la demi-finale à Dakar, les Verts vont tenter de réaliser l’objectif qui, dans un passé récent, était un rêve.
Tout a commencé par un simple rêve : on se rappelle bien les déclarations d’après match du milieu offensif Zakaria Haddouche après la qualification à la CAN suite à la double confrontation en aller-retour contre la Sierra-Leone en juillet dernier. “Nous avons réussi une belle qualification à la CAN, notre rêve est de nous qualifier aux jeux Olympiques de Rio”, avait déclaré ce jour-là le jeune joueur de l’ESS.
Ainsi, ce qui était un simple rêve pour la génération de Ferhat, est, aujourd’hui, un objectif que ces Algériens tenteront d’atteindre ce soir à 19h30 (heure algérienne) au stade Léopold-Sedar-Senghor de la capitale sénégalaise, Dakar. Une pelouse que les poulains du technicien suisse Pierre André Schurmann connaissent pour avoir réussi une très belle performance contre le Nigeria (0-0) sur cette même pelouse samedi dernier.
Le staff technique national, pour éviter toute mauvaise surprise avant ce rendez-vous important, a axé son travail, ces derniers jours, sur la récupération. Les Draoui, Meziane, Ferhat, Chita et autres ont fourni beaucoup d’efforts lors de ce premier tour face à l’Égypte (1-1), le Mali (2-0) et, dernièrement, le Nigeria (0-0) qui leur a valu une qualification en pole position dans leur groupe B ; des efforts qui mérite bien une bonne récupération pour entamer la demi-finale dans de bonnes conditions.
C’est d’ailleurs dans ce sens que l’attaquant Oussama Darfalou a été ménagé lors de la séance d’entraînement d’avant-hier, la blessure d’Amokrane contre le Mali avait obligé le coach national à faire appel, malgré lui, à Darfalou qui n’a pas récupéré totalement de sa blessure. “Les joueurs ont fourni beaucoup d’efforts lors de ce premier tour, c’est d’ailleurs le cas pour toutes les équipes qui sont arrivées à ce stade de la compétition, tout cela pour dire que la récupération est très importante pour aborder cette demi-finale contre l’Afrique du Sud dans de bonnes conditions”, a déclaré Schurmann en fin de match contre le Nigeria. Les Verts sont conscients que rien n’est encore fait et que c’est justement à partir de cette confrontation face aux Bafana-Bafana que tout ce décidera. “C’est déjà bien d’être arrivé là, ce n’était pas facile de se qualifier en demi-finale dans un groupe aussi relevé, mais nous avons réussi à passer une étape.
Rien n’est encore fait pour le moment, nous devons nous battre encore pour réaliser un premier objectif qui est la qualiffication aux JO, et, pourquoi pas, aller chercher le trophée africain de cette CAN, nous avons encore du travail, mais il faut garder les pieds sur terre. Nous devons bien négocier notre match face à l’Afrique du Sud”, a déclaré avec sagesse le défenseur usmiste, Ayoub Abdelaoui.

A.I.

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Un billet pour la finale et pour… Rio !

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0