Accueil / Une / Un champion bien terne
La formation de Soustara a entamé la phase retour du championnat professionnel de Ligue 1

Un champion bien terne

La formation de Soustara a entamé la phase retour du championnat professionnel de Ligue 1 de façon laborieuse, comme c’était le cas d’ailleurs lors de la première journée de la compétition nationale. Face au NAHD, les Rouge et Noir ont raté l’objectif de glaner les trois points et, par la même occasion, tuer la course au titre en creusant davantage leur écart sur leur poursuivant immédiat.
Pis encore, l’écart qui sépare l’USMA des autres prétendants risque de se réduire, sachant qu’ils vont effectuer un périlleux déplacement du côté de Fouara pour le compte de la prochaine journée. Le semi-échec enregistré face au NAHD, jeudi au stade du 5-juillet, est une mauvaise opération pour les coéquipiers de Seguer qui pourront nourrir de gros regrets lors du décompte final. Mais le plus inquiétant n’est autre que la manière avec laquelle les Algérois ont évolué lors de ce derby. En effet, le dispositif tactique mis en place par le staff technique était loin d’inquiéter la citadelle adverse. Les observateurs s’interrogent sur le choix de Ferhat comme latéral droit alors que ce dernier a l’habitude d’évoluer comme ailier droit. Pis encore, l’association Beldjilali-Koudri dans l’animation du jeu n’a pas apporté le plus escompté. La construction du jeu usmiste a été défaillante, en témoigne le nombre d’occasions créées (3 au total). Ce n’est pas tout puisque le compartiment offensif, jadis le maillon fort de l’équipe, a été transparent. Complètement esseulé, Nadji n’a pas créé le danger devant la surface du NAHD, à l’exception du but inscrit sur balle arrêtée. Et même s’il a été l’auteur de la seule réalisation usmiste, l’ex-attaquant de l’ESS a brillé par une défaillance technique, lui qui a perdu beaucoup de ballons. Résultat des courses : l’USMA n’a été que l’ombre d’elle-même dans un derby qu’elle aurait pu bien perdre. Habituée à un jeu fluide, clair et une organisation irréprochable, l’USMA n’a pas été joueuse. Le résultat nul réalisé est une suite logique par rapport au dispositif tactique mis en place. D’ailleurs, même l’entraîneur reconnaissait son “tort”. “C’est un nul équitable. On ne pouvait pas espérer mieux. C’était difficile de replonger dans cette compétition après le stage hivernal”, a-t-il lâché après la fin de la rencontre.

Nazim T.

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Un champion bien terne

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0