Accueil / actualite / Un marché de gros à Birtouta
La ministre des Relations avec le Parlement, Ghania Dalia, a affirmé, jeudi dernier, qu'un terrain situé à Birtouta (Alger) a été affecté à la réalisation d'un nouveau marché de gros de produits alimentaires. La réalisation de ce marché intervient suite à la décision du transfert du marché de gros des produits alimentaires de Semmar (Alger), a indiqué la ministre, en réponse au nom du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, à la question orale d'un membre de l'Assemblée populaire nationale. “Après les réunions et les sorties sur le terrain de l'équipe composée de représentants du secteur du commerce, de l'Union générale des commerçants et des artisans algériens et de représentants de commerçants de gros des produits alimentaires, en vue d'inspecter le terrain proposé pour abriter ce nouveau marché, le choix s'est porté sur une assiette d'une superficie de 30 hectares située dans la commune de Birtouta.” “Les procédures administratives pour la réalisation de ce marché ont été lancées”, a affirmé Mme Dalia. Concernant le marché de gros des produits alimentaires situé à Kharouba dans la wilaya de Boumerdès d'une superficie de 17 hectares, la ministre a souligné que l'opération de sa réalisation et de son exploitation “a connu plusieurs infractions aux règles d'urbanisme et de construction dont le non-respect des normes de sécurité pour les usagers”. Une situation qui “a mené à l'inexploitation du marché, en raison du refus des services spécialisés (...) de donner leur aval sur le début d'exploitation de ce marché”, ce qui a impliqué la réalisation d'autres travaux pour remédier aux dysfonctionnements, a souligné la ministre. “Après la levée des réserves relatives à la réalisation de ce marché dont le régularisation du terrain, la destruction des locaux commerciaux édifiés sur des canalisations d'eau qui se trouvent sous l'assiette et le respect de la distance réglementaire relative au chemin de wilaya n°12, quatre millions de dinars ont été consacrés à l'aménagement extérieur.” Des instructions ont été données pour accélérer la réalisation des travaux et permettre aux locataires de procéder à l'aménagement intérieur des commerces qui leur ont été affectés, a-t-elle précisé.

Un marché de gros à Birtouta

La ministre des Relations avec le Parlement, Ghania Dalia, a affirmé, jeudi dernier, qu'un terrain situé à Birtouta (Alger) a été affecté à la réalisation d'un nouveau marché de gros de produits alimentaires. La réalisation de ce marché intervient suite à la décision du transfert du marché de gros des produits alimentaires de Semmar (Alger), a indiqué la ministre, en réponse au nom du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, à la question orale d'un membre de l'Assemblée populaire nationale. “Après les réunions et les sorties sur le terrain de l'équipe composée de représentants du secteur du commerce, de l'Union générale des commerçants et des artisans algériens et de représentants de commerçants de gros des produits alimentaires, en vue d'inspecter le terrain proposé pour abriter ce nouveau marché, le choix s'est porté sur une assiette d'une superficie de 30 hectares située dans la commune de Birtouta.” “Les procédures administratives pour la réalisation de ce marché ont été lancées”, a affirmé Mme Dalia. Concernant le marché de gros des produits alimentaires situé à Kharouba dans la wilaya de Boumerdès d'une superficie de 17 hectares, la ministre a souligné que l'opération de sa réalisation et de son exploitation “a connu plusieurs infractions aux règles d'urbanisme et de construction dont le non-respect des normes de sécurité pour les usagers”. Une situation qui
“a mené à l'inexploitation du marché, en raison du refus des services spécialisés (…) de donner leur aval sur le début d'exploitation de ce marché”, ce qui a impliqué la réalisation d'autres travaux pour remédier aux dysfonctionnements, a souligné la ministre. “Après la levée des réserves relatives à la réalisation de ce marché dont le régularisation du terrain, la destruction des locaux commerciaux édifiés sur des canalisations d'eau qui se trouvent sous l'assiette et le respect de la distance réglementaire relative au chemin de wilaya n°12, quatre millions de dinars ont été consacrés à l'aménagement extérieur.” Des instructions ont été données pour accélérer la réalisation des travaux et permettre aux locataires de procéder à l'aménagement intérieur des commerces qui leur ont été affectés, a-t-elle précisé.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Un marché de gros à Birtouta

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0