Accueil / actualite / Un riche programme au menu des festivités
Le Haut-Commissariat à l’amazighité (HCA) célèbrera avec faste Yennayer, le nouvel an amazigh, coïncidant avec le 12 janvier de chaque année.

Un riche programme au menu des festivités

Le Haut-Commissariat à l’amazighité (HCA) célèbrera avec faste Yennayer, le nouvel an amazigh, coïncidant avec le 12 janvier de chaque année.
Un riche programme de manifestations culturelles a été entamé, depuis avant-hier, au palais de la culture Moufdi-Zakaria, à Alger, et s’étalera jusqu’au 12 du mois en cours.
Expositions, représentations théâtrales, conférences, tables rondes, ateliers et caravanes culturelles sont prévus durant ces journées. Le coup d’envoi de ces journées de célébration a été, en effet, donné, hier, par Azzedine Mihoubi, ministre de la Culture, El-Hachemi Assad, SG du HCA, le SG du ministère de l’Éducation, celui de la Solidarité et un représentant du ministère du Travail. Ces trois départements ministériels sont partie prenante de ces manifestations. Des ateliers sont consacrés à la traduction vers tamazight des messages d’accueil dans les différents moyens de transports (avion, train, bateau, métro, tramway…), un autre pour la calligraphie et l’écriture en tamazight, d’autres sur la valorisation de l’histoire, sur une anthologie de la littérature amazighe… sont programmés durant ces journées, où plusieurs délégations prennent part à l’organisation. Elles sont venues de Kabylie, des Aurès, de l’Oranie et du sud du pays pour y présenter, chacune pour sa part, les conditions locales de la célébration de Yennayer. Lors d’un point de presse animé par Si El-Hachemi Assad à l’issue de l’ouverture des festivités, il a souligné que cette célébration est une tradition au HCA depuis 1999 et que ce programme se veut une réponse aux attentes des participants aux différentes actions de son institution. Évoquant l’officialisation de tamazight, le SG du HCA, qui a distribué une déclaration à cet effet, a souligné qu’elle est “un acquis important” qui consolidera davantage l’unité nationale et la démocratie. Exprimant sa “suprême satisfaction”, M. Assad a estimé, par ailleurs, que la décision d’officialiser tamazight “est un acte méthodologique qui permettra un aménagement efficace et planifié de notre langue, sous l’égide d’une académie de la langue amazighe”.
Interrogé sur l’académie promise dans ce cadre, il a ajouté qu’elle “est l’une des retombées positives de cette officialisation et que l’État mettra davantage de moyens pour rattraper le retard accusé en matière de recherche, de développement, d’enseignement et de diffusion”.
Il a ajouté que l’académie “a toujours été l’une des revendications du HCA”, ajoutant que cette officialisation “permettra une généralisation de l’enseignement de la langue sans pour autant évoquer la demande sociale ou imposer le caractère facultatif”. “Le HCA est incontournable pour la mise sur pied de l’académie”, a estimé M. Assad, appelant à ce que cette institution soit sous l’égide du HCA et d’une structure d’accompagnement.

M. Mouloudj

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Un riche programme au menu des festivités

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0