Accueil / Une / Un texte profond sur une société en quête de vérité
Redouane Cherrad est venu cette semaine de Sétif à la salle El-Mouggar d’Alger pour présenter un monologue riche de sens, fort en questionnements. Un texte profond et dur qui dit tout le mal d’une société en quête de vérité.

Un texte profond sur une société en quête de vérité

Redouane Cherrad est venu cette semaine de Sétif à la salle El-Mouggar d’Alger pour présenter un monologue riche de sens, fort en questionnements. Un texte profond et dur qui dit tout le mal d’une société en quête de vérité. Mais la vérité existe-t-elle ? La vérité est-elle toujours bonne à dire ? Y a-t-il une seule vérité ou des vérités multiples selon les circonstances, les lieux, les personnes… ? Devant quelques personnes venues partager ce moment intense où la philosophie de la vie prend la part la plus importante du questionnement de l’être, l’auteur Cherrad nous renvoie crûment et sans merci à cette réalité qui dit souvent des mensonges, à ce quotidien qui fait de nous, peut-être malgré nous, peut-être pas, des menteurs et des hypocrites de premier choix, à cette vie de société où l’intérêt prend le dessus sur l’amitié. Mais l’amitié existe-t-elle sans intérêt ? Redouane l’interprète nous conte, pendant un peu plus d’une heure, cette cavale que nous avons tous avec notre vie, à la recherche de cette vérité qui, peut-être, n’existe même pas. Est-ce que le moi qui nous habite dit la vérité à ce moi qui cohabite avec lui et les autres ? Ne sommes-nous pas deux entités contraires, deux personnages distincts : un vrai et un faux ? Un vrai moi qui pense et un faux moi qui dit aux autres le contraire de ce qu’il pense ? Ne nous est-il pas arrivé de sourire hypocritement à un parent qui débarque chez nous, de l’embrasser, alors que nous bouillons de l’intérieur de cette venue incongrue ? Et les exemples sont multiples. Envier son voisin, jalouser son cousin, pester sur son prochain… Des situations que nous vivons tous les jours et qui montrent bien que “la vie est un théâtre où chacun de nous a un rôle à jouer !” Allant d’un arabe dialectal à un français châtié, passant par quelques passages poétiques classiques, l’artiste au regard inquisiteur, au verbe écorcheur, nous interpelle sans cesse en nous renvoyant constamment à la figure cette question non tranchée, pas résolue et surement jamais élucidée : où est la vérité ? Qu’est la vérité sinon un vrai mensonge ? En fait, revenir à des citations d’auteurs connus ne rime à rien. Suivre la prescription de nos prédécesseurs n’est pas forcément une bonne idée. S’en tenir à ce que nous dicte le pouvoir présent n’est pas la solution. Ce n’est pas la vérité que nous recherchons. Cette vérité est en chacun de nous. “Cultiver le bien. Etre attentif à tout (…) La vérité est en moi, en vous, entre moi et les autres, vous !” Plaidoirie pour la vérité ? Réquisitoire contre le mensonge… ? À chacun sa lecture de ce moment de questionnement de soi qui fut pour tous les présents une véritable délectation philosophique qui donne à réfléchir sur ce que chaque “moi” dit et fait aux “autres” au quotidien.

Samira Bendris

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Un texte profond sur une société en quête de vérité

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0