Accueil / Une / Une première pour Bennacer, la surprise Ferhani
Le sélectionneur de l’équipe d’Algérie, Milovan Rajevac, a entamé officiellement sa nouvelle mission. À la tête de l’équipe nationale depuis peu, hier il a dressé une liste de 26 joueurs, convoqués pour le match face au Lesotho, le 4 septembre à Blida, comptant pour la 6e journée des éliminatoires de la CAN-2017. Ce sera un match sans enjeu sportif, certes, puisque les Verts ont déjà composté leur ticket pour la CAN-2017 au Gabon, mais ce sera un rendez-vous très important pour le coach, qui va découvrir son nouvel environnement. L’importance de cette rencontre réside dans le fait qu’elle intervient avant une saison riche en enjeux, à commencer par le début des qualifications du Mondial-2018 à partir du mois d’octobre prochain avec la réception du Cameroun. Mais avant cela, le coach a jugé que les joueurs convoqués sont les plus aptes en ce moment. Mais on peut mettre des catégories lorsqu’on se permettra de décortiquer cette liste. Il y a, d’abord, la catégorie des “revenants”. Trois joueurs retrouveront la sélection après une éclipse partielle. Le plus surprenant, c’est le retour de Liassine Cadamuro, qui n’avait plus donné signe de vie en sélection depuis la CAN-2015. L’ancien défenseur de la Real Sociedad est même passé par une période très délicate puisqu’il s’est retrouvé sans club jusqu’à janvier 2016 où il a intégré le Servette de Genève. Avec ce club suisse, il a repris goût au football et s’est même permis le luxe de participer à une accession en Division deux. Cadamuro semble profiter de la reprise précoce des championnats en Suisse pour être rappelé et essayer de garder sa place au sein de la sélection. Adlène Guedioura semble également intéresser le nouveau coach national, même si les prédécesseurs du Serbe, Halilhodzic, et du Français, Gourcuff, avaient fait de lui un choix ultime. D’ailleurs, il faisait des apparitions par intermittence. Néanmoins, les qualités de Guedioura peuvent intéresser Milovan Rajevac, un adepte d’un système où la rigueur défensive est primordiale. Il faut savoir que le milieu de terrain du FC Watford, qui était sur le point de quitter le club, a convaincu son entraîneur Walter Mazzarri grâce à la belle forme qu’il a affichée durant la période de préparation. Nabil Bentaleb, lui, fait partie de cette catégorie des “revenants” puisqu’il reçoit une convocation après une saison à blanc avec les Spurs de Tottenham. Une bonne nouvelle pour le jeune milieu de terrain des Verts, qui, progressivement retrouve sa forme. Le joueur pourrait quitter White Lane Hart stadium, mais il reste une valeur sûre et un élément très important dans le dispositif de l’équipe nationale. Enfin, Mehdi Tahrat, qui avait été retenu par Gourcuff pour les deux matches amicaux face à la Guinée et au Sénégal les 9 et 13 octobre 2015, retrouvera les Verts 11 mois après. Le joueur, qui vient de quitter le FC Paris pour rejoindre le Red Star, avait joué son premier match avec la sélection le 9 octobre 2015 contre la Guinée, où il avait même débuté la rencontre en tant que titulaire dans l’axe de la défense. La deuxième catégorie est celle des “surprises”. D’abord, même si beaucoup de spécialistes s’attendaient à cette convocation, on peut dire que la venue du milieu de terrain d’Arsenal, Ismaël Bennacer, constitue la nouveauté de ce groupe. Il faut dire que c’était dans l’air depuis plusieurs jours, surtout après que la Fifa eut donné son feu vert au joueur pour changer sa nationalité sportive. En revanche, ce qui n’était pas vraiment attendu, c’est Ferhani, le défenseur latéral gauche de la JSK. Le joueur vient d’être promu en sélection A, après avoir disputé les JO avec les U-23. L'arrière gauche de la JS Kabylie sera la doublure idéale de Faouzi Ghoulam. Enfin, la troisième catégorie concerne les “habituels”. Tout le monde répondra présent, qu’ils soient titulaires ou jokers de luxe. Cependant, chaque joueur viendra avec un état d’esprit différent. À titre d’exemple, M’bolhi ne sait plus où il va atterrir, Mahrez fait toujours le forcing pour rejoindre un ténor de la Premier League, Ghezzal se montre imperturbable devant la pression exercée par son président Aulas, ou Brahimi dont l’avenir avec Porto s’inscrit en pointillés. En parallèle, des joueurs comme Feghouli et Hanni s’épanouissent avec leurs nouveaux clubs, alors que Ghoulam gagne des galons avec le Napoli. Le sélectionneur national a, donc, choisi la stabilité et fait confiance au même groupe qui a participé aux précédents matches de l'équipe algérienne sous Christian Gourcuff. L’important c’est de dégager un groupe homogène pour aborder en conquérant l’épopée des éliminatoires du Mondial-2018, qui sera certainement très difficile. Malik A. Liste des joueurs convoqués Gardiens de but : M’bolhi (Antalyaspor), Doukha (NAHD), Asselah (JSK) Défenseurs : Mandi (Bétis Séville), Medjani (Leganès), Ghoulam (Naples), Zeffane (Rennes), Belkaroui (ES Tunis), Cadamuro (Servette Genève), Ferhani (JSK), Ziti (ESS), Tahrat (Red Star) Milieux de terrain : Taïder (FC Bologne), Bentaleb (Tottenham), Mesloub (Lorient), Guedioura (Watford), Brahimi (FC Porto), Feghouli (West Ham), Boudebouz (Montpellier), Bennacer (FC Arsenal) Attaquants : Slimani (Sporting Portugal), Soudani (Dinamo Zagreb), Hanni (Anderlecht), Benzia (Lille OSC), Mahrez (Leicester City), Ghezzal (O Lyon)

Une première pour Bennacer, la surprise Ferhani

Le sélectionneur de l’équipe d’Algérie, Milovan Rajevac, a entamé officiellement sa nouvelle mission. À la tête de l’équipe nationale depuis peu, hier il a dressé une liste de 26 joueurs, convoqués pour le match face au Lesotho, le 4 septembre à Blida, comptant pour la 6e journée des éliminatoires de la CAN-2017. Ce sera un match sans enjeu sportif, certes, puisque les Verts ont déjà composté leur ticket pour la CAN-2017 au Gabon, mais ce sera un rendez-vous très important pour le coach, qui va découvrir son nouvel environnement.
L’importance de cette rencontre réside dans le fait qu’elle intervient avant une saison riche en enjeux, à commencer par le début des qualifications du Mondial-2018 à partir du mois d’octobre prochain avec la réception du Cameroun. Mais avant cela, le coach a jugé que les joueurs convoqués sont les plus aptes en ce moment. Mais on peut mettre des catégories lorsqu’on se permettra de décortiquer cette liste. Il y a, d’abord, la catégorie des “revenants”. Trois joueurs retrouveront la sélection après une éclipse partielle.
Le plus surprenant, c’est le retour de Liassine Cadamuro, qui n’avait plus donné signe de vie en sélection depuis la CAN-2015. L’ancien défenseur de la Real Sociedad est même passé par une période très délicate puisqu’il s’est retrouvé sans club jusqu’à janvier 2016 où il a intégré le Servette de Genève. Avec ce club suisse, il a repris goût au football et s’est même permis le luxe de participer à une accession en Division deux.
Cadamuro semble profiter de la reprise précoce des championnats en Suisse pour être rappelé et essayer de garder sa place au sein de la sélection. Adlène Guedioura semble également intéresser le nouveau coach national, même si les prédécesseurs du Serbe, Halilhodzic, et du Français, Gourcuff, avaient fait de lui un choix ultime.
D’ailleurs, il faisait des apparitions par intermittence. Néanmoins, les qualités de Guedioura peuvent intéresser Milovan Rajevac, un adepte d’un système où la rigueur défensive est primordiale. Il faut savoir que le milieu de terrain du FC Watford, qui était sur le point de quitter le club, a convaincu son entraîneur Walter Mazzarri grâce à la belle forme qu’il a affichée durant la période de préparation. Nabil Bentaleb, lui, fait partie de cette catégorie des “revenants” puisqu’il reçoit une convocation après une saison à blanc avec les Spurs de Tottenham.
Une bonne nouvelle pour le jeune milieu de terrain des Verts, qui, progressivement retrouve sa forme. Le joueur pourrait quitter White Lane Hart stadium, mais il reste une valeur sûre et un élément très important dans le dispositif de l’équipe nationale.
Enfin, Mehdi Tahrat, qui avait été retenu par Gourcuff pour les deux matches amicaux face à la Guinée et au Sénégal les 9 et 13 octobre 2015, retrouvera les Verts 11 mois après. Le joueur, qui vient de quitter le FC Paris pour rejoindre le Red Star, avait joué son premier match avec la sélection le 9 octobre 2015 contre la Guinée, où il avait même débuté la rencontre en tant que titulaire dans l’axe de la défense.
La deuxième catégorie est celle des “surprises”. D’abord, même si beaucoup de spécialistes s’attendaient à cette convocation, on peut dire que la venue du milieu de terrain d’Arsenal, Ismaël Bennacer, constitue la nouveauté de ce groupe. Il faut dire que c’était dans l’air depuis plusieurs jours, surtout après que la Fifa eut donné son feu vert au joueur pour changer sa nationalité sportive.
En revanche, ce qui n’était pas vraiment attendu, c’est Ferhani, le défenseur latéral gauche de la JSK. Le joueur vient d’être promu en sélection A, après avoir disputé les JO avec les U-23. L'arrière gauche de la JS Kabylie sera la doublure idéale de Faouzi Ghoulam. Enfin, la troisième catégorie concerne les “habituels”. Tout le monde répondra présent, qu’ils soient titulaires ou jokers de luxe. Cependant, chaque joueur viendra avec un état d’esprit différent.
À titre d’exemple, M’bolhi ne sait plus où il va atterrir, Mahrez fait toujours le forcing pour rejoindre un ténor de la Premier League, Ghezzal se montre imperturbable devant la pression exercée par son président Aulas, ou Brahimi dont l’avenir avec Porto s’inscrit en pointillés. En parallèle, des joueurs comme Feghouli et Hanni s’épanouissent avec leurs nouveaux clubs, alors que Ghoulam gagne des galons avec le Napoli.
Le sélectionneur national a, donc, choisi la stabilité et fait confiance au même groupe qui a participé aux précédents matches de l'équipe algérienne sous Christian Gourcuff. L’important c’est de dégager un groupe homogène pour aborder en conquérant l’épopée des éliminatoires du Mondial-2018, qui sera certainement très difficile.

Malik A.

Liste des joueurs convoqués

  • Gardiens de but : M’bolhi (Antalyaspor), Doukha (NAHD), Asselah (JSK)
  • Défenseurs : Mandi (Bétis Séville), Medjani (Leganès), Ghoulam (Naples), Zeffane (Rennes), Belkaroui (ES Tunis), Cadamuro (Servette Genève), Ferhani (JSK), Ziti (ESS), Tahrat (Red Star)
  • Milieux de terrain : Taïder (FC Bologne), Bentaleb (Tottenham), Mesloub (Lorient), Guedioura (Watford), Brahimi (FC Porto), Feghouli (West Ham), Boudebouz (Montpellier), Bennacer (FC Arsenal)
  • Attaquants : Slimani (Sporting Portugal), Soudani (Dinamo Zagreb), Hanni (Anderlecht), Benzia (Lille OSC), Mahrez (Leicester City), Ghezzal (O Lyon)

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Une première pour Bennacer, la surprise Ferhani

Par philhadj Temps de lecture: 4 min
0