Accueil / Une / “Valoriser le patrimoine historique”
Une vingtaine de films sont programmés au menu des 4es Journées sur le patrimoine archéologique qui se tiennent jusqu’à demain au Musée public national des arts et traditions populaires de Médéa.

“Valoriser le patrimoine historique”

Une vingtaine de films sont programmés au menu des 4es Journées sur le patrimoine archéologique qui se tiennent jusqu’à demain au Musée public national des arts et traditions populaires de Médéa.

Cette édition a pour thématique les sites et monuments que recèlent certaines régions d’Algérie, mais pas seulement puisque l’objectif assigné, selon M. Belachehab, directeur du musée, est de faire connaître les sites et monuments pas encore connus.
La séance inaugurale qui s’est tenue hier a été marquée par la projection d’un documentaire recensant le patrimoine archéologique et monuments anciens datant de l’ère romaine et ottomane de la région de Tébessa, ainsi qu’un film retraçant les fouilles organisées par l’université d’Alger sur le site des Trois Îlots, à 7 km de Cherchell.
Encadrées par le professeur Filah Mohamed Mustapha, les fouilles réalisées en 2013 sur le site des Trois Îlots ont permis de découvrir des vestiges datant de l’époque romaine, dont une petite basilique et de nombreux bassins et d’un bain. Outre les travaux de relevés topographiques et de sondage, l’équipe de recherche archéologique a constitué une occasion de travail pédagogique qui a permis aux étudiants de la spécialité de faire un travail de terrain et d’apprentissage sur un site ancien. À la question de savoir les raisons qui empêchent la constitution d’équipes mixtes avec des spécialistes étrangers, il a été indiqué que des équipes de nationalités française, italienne et espagnole sont associées aux fouilles touchant le site d’Imedghassen à Batna.
Les projections de la première journée ont été réservées aux universitaires, chercheurs, archéologues, attachés de musées et professionnels de l’audiovisuel, en présence de nombreux étudiants du département d’archéologie et patrimoine de l’université Yahia-Farès de Médéa. Le public pourra assister aux projections qui auront lieu les 18 et 19 novembre au musée et de débattre avec les spécialistes et enseignants présents aux journées, est-il noté. Pour coller à l’actualité tragique qui secoue le Moyen-Orient où les sites et monuments sont la cible de bombardements, le musée a prévu d’organiser une projection consacrée au site de Palmyre, qui a fait l’objet de destruction par l’EI (État Islamique).
Il a été souligné que cette projection est “un clin d’œil à l'un des plus anciens vestiges de l’humanité, qui risque d’être perdu par la faute de la bêtise humaine et la haine de ceux qui ont horreur de tout ce que peut compter la mémoire et l'histoire.”

M. E.

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

“Valoriser le patrimoine historique”

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0