Accueil / Une / Victoire d’Abadli chez les messieurs et de Messaoudi chez les dames
La direction générale de la Protection civile a organisé, hier, mercredi, la quatrième édition du semi-marathon national à Béni Abbès.

Victoire d’Abadli chez les messieurs et de Messaoudi chez les dames

La direction générale de la Protection civile a organisé, hier, mercredi, la quatrième édition du semi-marathon national à Béni Abbès. Cette 4e édition a été remportée par Abadli Abdelkader de la DPC de Tiaret chez les hommes, Naïma Messaoudi de l'UNII d'Oran chez les dames et Rebouh Lakhdar de la DPC de M’sila chez les vétérans. Chez les hommes, le podium a été complété par Malki Houari de la DPC d'Oran (2e) et Ghachi Youcef de Tissemsilt, au moment où Bouras Houda (Tipasa) et Dahmani Kamilia (Boumerdès) ont pris respectivement les 2e et 3e places. Quelque 250 éléments de la Protection civile, tous grades confondus, ont participé à cet événement sportif qui clôture le programme de la direction générale de la Protection civile pour l'année 2015. Selon le chargé de communication de cette direction, 100 agents hommes et 100 agents femmes pour les épreuves séniors ainsi que 50 agents vétérans, représentant les différentes unités d'intervention et structures de la Protection civile ont été sur la ligne de départ à Béni Abbès. Baptisé au nom de feu le commandant Lamèche Saïd, ce semi-marathon s'est déroulé sur une distance de 21 km pour les séniors hommes et 16 km pour les séniors femmes et vétérans hommes. Cette manifestation sportive qui s'est déroulée en tenue réglementaire, vise à promouvoir le sport au sein de la Protection civile et à donner un 2e souffle au tourisme saharien. Contactés, tous les participants ont déclaré à Liberté, que ce semi-marathon qui s'est déroulé dans de bonnes conditions, permettra aux pompiers d'être toujours en exercice car leur métier demande des efforts pour secourir les biens et les personnes.

R. R.

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Victoire d’Abadli chez les messieurs et de Messaoudi chez les dames

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0