Accueil / Une / Zetchi lance un ultimatum à Montpellier
La direction du Paradou AC n'a reçu aucun courrier de la part de Montpellier (Ligue 1 française de football) pour la levée de l'option d'achat de son international algérien Ramy Bensebaïni dix jours avant le dernier délai pour effectuer l'opération, fixé au 15 mai en cours, a indiqué Kheireddine Zetchi, le président du club de Ligue 2 algérienne de football. Bensebaïni avait opté pour Montpellier l'été dernier à titre de prêt. Une clause dans son contrat donnait la priorité au club français de lever l'option d'achat du joueur avant le 15 mai en cours. “Si Montpellier ne se manifeste pas d'ici le 15 mai, nous serons dans l'obligation d'étudier les autres propositions qui nous sont parvenues d'autres formations françaises en particulier”, a précisé le président du PAC à l'APS. Zetchi n'a toutefois pas voulu s'étaler sur les noms des clubs désireux de s'attacher les services de son jeune défenseur central, “tant que les délais fixés à Montpellier pour la levée de l'option d'achat n'ont pas encore expirés”, a t-il dit. Bensebaïni (21 ans) est en train de vivre une fin de saison compliquée avec son équipe où il n'est plus convoqué pour les rencontres de Ligue 1 depuis quatre journées. Le joueur avait pourtant réussi à s'imposer comme titulaire lors de la première partie de la saison, mais le départ de l'entraîneur Rolland Courbis, qui était derrière son arrivée à Montpellier, lui a joué un mauvais tour. En tout, Bensebaïni, convoqué pour les deux derniers matches de la sélection algérienne A, a participé à 22 matches en Ligue 1 dont 15 comme titulaire. Il a inscrit deux buts. Le natif de Constantine, produit de la première promotion de l'académie du PAC créée en 2007, est pressenti pour renforcer les rangs de la sélection nationale des moins de 23 ans en vue des Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro (Brésil).

Zetchi lance un ultimatum à Montpellier

La direction du Paradou AC n'a reçu aucun courrier de la part de Montpellier (Ligue 1 française de football) pour la levée de l'option d'achat de son international algérien Ramy Bensebaïni dix jours avant le dernier délai pour effectuer l'opération, fixé au 15 mai en cours, a indiqué Kheireddine Zetchi, le président du club de Ligue 2 algérienne de football. Bensebaïni avait opté pour Montpellier l'été dernier à titre de prêt.
Une clause dans son contrat donnait la priorité au club français de lever l'option d'achat du joueur avant le 15 mai en cours. “Si Montpellier ne se manifeste pas d'ici le 15 mai, nous serons dans l'obligation d'étudier les autres propositions qui nous sont parvenues d'autres formations françaises en particulier”, a précisé le président du PAC à l'APS. Zetchi n'a toutefois pas voulu s'étaler sur les noms des clubs désireux de s'attacher les services de son jeune défenseur central, “tant que les délais fixés à Montpellier pour la levée de l'option d'achat n'ont pas encore expirés”, a t-il dit.
Bensebaïni (21 ans) est en train de vivre une fin de saison compliquée avec son équipe où il n'est plus convoqué pour les rencontres de Ligue 1 depuis quatre journées. Le joueur avait pourtant réussi à s'imposer comme titulaire lors de la première partie de la saison, mais le départ de l'entraîneur Rolland Courbis, qui était derrière son arrivée à Montpellier, lui a joué un mauvais tour.
En tout, Bensebaïni, convoqué pour les deux derniers matches de la sélection algérienne A, a participé à 22 matches en Ligue 1 dont 15 comme titulaire. Il a inscrit deux buts. Le natif de Constantine, produit de la première promotion de l'académie du PAC créée en 2007, est pressenti pour renforcer les rangs de la sélection nationale des moins de 23 ans en vue des Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro (Brésil).

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Zetchi lance un ultimatum à Montpellier

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0